Variant Delta : la France face à une quatrième vague

Cas contact : pourquoi les chaines de contamination sont plus difficiles à remonter cet été

CQ
Publié le 20 août 2021 à 12h57
Cas contact : pourquoi les chaines de contamination sont plus difficiles à remonter cet été

Source : DENIS CHARLET / AFP

ÉPIDÉMIE - Le nombre de cas contact enregistrés en France a encore baissé la semaine dernière, alerte Santé Publique France. Des personnes vaccinées échappent ainsi au traçage de l’Assurance maladie.

Avec 23.700 cas diagnostiqués en moyenne chaque jour, le nombre de nouveaux malades est toujours en hausse mais celui de leurs cas contact baisse. Comme l’alerte Santé Publique France (SPF) pour la deuxième semaine consécutive, les personnes déclarées comme contact d’une personne testée positive au Covid sont moins nombreuses, "suggérant une baisse d’exhaustivité de (leur) identification". Dans le détail, le nombre de cas contact "a atteint une moyenne de 1,4 par cas" en semaine 32, sur la période du 9 au 15 août.

Concrètement, les lieux où les Français se contaminent pourraient jouer dans cette diminution observée, d'après SPF. En effet, en cette période estivale, davantage de personnes disent avoir été contaminées dans des restaurants, des boites de nuit, des lieux d’hébergement collectifs… Bref, des endroits où l’on ne connait pas tout le monde et en particulier ses potentiels cas contacts. 

Les personnes vaccinées moins souvent déclarées cas contact

La vaccination pourrait aussi expliquer la difficulté récente qu’éprouve l’Assurance maladie à retracer les chaines de transmission. Comme nous précise l’organisme de santé, qui se charge d’identifier, d’enregistrer et de contacter les malades du Covid et leurs cas contact, les patients zéro d’une chaine de contamination "tendent à ne pas déclarer comme contact des personnes qu’ils savent être vaccinées". Pourtant, comme le rappelle l’Assurance maladie, les règles sont les mêmes pour tous puisqu’"il est toujours nécessaire de déclarer les cas contact, y compris vaccinés".

Lire aussi

La confusion est imaginable alors que le gouvernement a allégé fin juillet les contraintes pour les personnes vaccinées contre le Covid. Celles-ci ne sont désormais plus tenues de respecter un isolement mais doivent tout de même être testées négatives en amont et être identifiées par les autorités de santé, permettant ainsi un traçage complet d’une chaine de contamination. Comme le souligne l'Assurance maladie, elle ne préconise plus "l’isolement aux cas contact vaccinés (sauf gravement immunodéprimées) mais leur rappelle d’autres consignes de vigilance, comme le fait de pratiquer des tests". À ce jour, 60,1% des Français ont été totalement vaccinés contre le Covid. 


CQ

Tout
TF1 Info