Ce test rapide pour reconnaitre un AVC peut vous sauver la vie

par Florine CAUCHIE pour TF1 INFO
Publié le 5 juillet 2023 à 7h00

Source : JT 20h WE

Un AVC est une urgence médicale.
Chaque minute, la personne perd des millions de cellules cérébrales
L’acronyme VITE est un moyen mnémotechnique pour reconnaître un accident cérébral.

Un accident vasculaire cérébral (AVC) est une urgence médicale. Cette attaque cérébrale désigne la perte soudaine d’une ou de plusieurs fonctions du cerveau. Cet accident est la conséquence d’un arrêt brutal de la circulation sanguine dans le cerveau. C’est ce que les médecins appellent un “accident vasculaire cérébral ischémique”. Un AVC peut également être causé par une hémorragie intracérébrale. Il s’agit alors d’un AVC hémorragique. 

Les séquelles de l’AVC

D’après l’ARS, agir rapidement est essentiel. Chaque minute qui s’écoule entre l’accident et son traitement engendre une perte de millions de cellules cérébrales. Elle peut entraîner de nombreuses séquelles comme des troubles moteurs, des troubles des sens et de la compréhension, une fatigue, une somnolence dans la journée, des troubles de l'humeur ou des troubles de la continence urinaire. 

VITE : les signes révélateurs d’un AVC

Il existe un test très simple et rapide pour savoir si l’on se trouve face à une personne victime d’un AVC. Ce test porte l’acronyme V-I-T-E. 

V pour visage : est-il affaissé ? La personne parvient-elle à sourire ? Lors d’un AVC, les muscles perdent de leur tonus, généralement d’un seul côté. 

I pour “incapacité”. On demande à la personne de lever les deux bras. Si elle n’y parvient pas, ou pas correctement, c’est certainement le signe d’une faiblesse musculaire due à un accident vasculaire cérébral. 

T pour “trouble de la parole”. Demandez à la personne de dire une phrase simple. Si elle a des difficultés à parler ou si vous avez du mal à comprendre ce qu’elle dit, c’est sûrement un AVC. 

E pour “extrême urgence”. Si vous constatez ces signes chez une personne, il faut appeler les urgences sans tarder. En règle générale, les ambulanciers vont vous demander de les attendre pour transporter rapidement la personne à l’hôpital. 


Florine CAUCHIE pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info