La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

"Le virus va être transmis à grande vitesse, notamment parmi les enfants", alerte le Pr Didier Pittet

Benoit Leroy
Publié le 26 décembre 2021 à 21h49
JT Perso

Source : TF1 Info

ÉCOLES - Invité de LCI ce dimanche 26 décembre, le professeur d'épidémiologie Didier Pittet prévient que les enfants seront infectés par le nouveau variant. Pour autant, le médecin rappelle que les plus jeunes sont moins sujets aux formes graves.

Vers une circulation rapide du coronavirus dès la rentrée. Alors que 50 professionnels de santé appelaient à de nouvelles mesures à destination des plus jeunes, ce dimanche 26 décembre, le chef de service des hôpitaux de Genève et professeur d'épidémiologiste, Didier Pittet, semble optimiste sur la rentrée scolaire de janvier.

"Bien sûr, le virus va être transmis à grande vitesse, notamment parmi les enfants", avertit-il sur LCI ce dimanche. Le professeur rappelle que le Covid-19 se transmet "beaucoup plus facilement" d'autant que le variant Omicron présente de nombreuses mutations et différences par rapport à Delta. "Elles sont situées au niveau de la protéine Spike, cette molécule qui fait que le virus s'attache à notre organisme", rappelle-t-il.

Mais "l'impact chez les enfants n'est pas très important"

Alors que la rentrée scolaire est maintenue pour le 3 janvier 2022 à cette heure, le scientifique considère "qu'il faut s'attendre à une circulation du virus" chez les plus jeunes. Pour autant, celui-ci ne semble pas alarmiste. "L'impact chez les enfants n'est pas très important", déclare Didier Pittet. 

En effet, selon Santé publique France, les services de réanimations comptait moins de 40 patients de moins de 20 ans, ce dimanche.

Sur une éventuelle infection des parents et grands-parents, le chef de service des hôpitaux de Genève se montre également rassurant. "S'ils sont vaccinés avec la dose de rappel, l'impact est mineur", explique-t-il.


Benoit Leroy

Tout
TF1 Info