La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Covid-19 : les pharmacies bientôt en rupture d'autotests ?

Benoit Leroy
Publié le 26 décembre 2021 à 17h59
JT Perso

Source : JT 20h WE

CORONAVIRUS - Alors que les Français ont été nombreux à vouloir s'autotester avant de se réunir à Noël, un représentant des pharmacies affirme, dans les colonnes du "JDD", ce dimanche, que près de 60% des officines font face à des ruptures.

Des tests bientôt introuvables ? Alors que les Français sortent tout juste des repas de Noël, ce dimanche 26 décembre, les pharmacies, elles, font face à un problème de taille : près de six officines sur dix ne sont plus en mesure de proposer des autotests.

"Nous sommes dans une situation de tension"

Cette solution a été largement plébiscitée à l'occasion du réveillon du 24 décembre et des fêtes de Noël. "Depuis le 15 décembre, les officines ont vendu autant d'autotests que les cinq derniers mois. Nous sommes dans une situation de tension, 58% des pharmacies sont en rupture de stock", explique Gilles Bonnefond, porte-parole de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) à nos confrères du JDD.

En effet, nombreux étaient les Français  à avoir préféré ces tests aux longues files d'attentes devant les laboratoires de dépistage réalisant des tests PCR.

Cette rupture de stock quasi-générale trouve ses racines dans l'approvisionnement des pharmacies. Les grossistes médicaux n'ayant pas de stock non plus, les fabricants homologués se tournent de plus en plus vers les tests antigéniques. Plus efficaces dans les dépistages, ils pourraient bien remplacer les autotests jusqu'ici proposés au sein des pharmacies avant la fin de l'année.


Benoit Leroy

Tout
TF1 Info