La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Cinquième vague du Covid-19 : la préfecture du Nord renforce les contrôles à la frontière belge

V.F
Publié le 14 novembre 2021 à 11h42, mis à jour le 17 novembre 2021 à 14h45
JT Perso

Source : JT 13h WE

L'essentiel

CINQUIÈME VAGUE - Face à une flambée du nombre de nouveaux cas de Covid-19 en Belgique, les mesures sanitaires à la frontière française sont renforcées, a annoncé samedi 13 novembre la préfecture du Nord.

L'heure est à la prudence dans le Nord alors que la progression du nombre de cas de Covid-19 en Belgique inquiète. Le pays a en effet enregistré en moyenne 10.081 nouveaux cas de Covid-19 par jour sur les sept derniers jours, un chiffre en hausse de 39% par rapport aux sept jours précédents, selon les dernières statistiques officielles.

Dans ce contexte, la préfecture du Nord a décidé de mettre en place des mesures plus restrictives pour les personnes en provenance de ce pays. Ainsi, depuis samedi, pour rentrer en France, les voyageurs (à l’exception des enfants de moins de 12 ans) doivent présenter un schéma vaccinal complet ou le résultat négatif d'un test PCR ou antigénique de moins de 24 heures, contre moins de 72 heures à l’heure actuelle.

Toutefois, cette obligation "ne concerne pas les déplacements des professionnels du transport routier dans l’exercice de leur activité", a précisé le préfet. "Les déplacements terrestres d’une durée inférieure à 24 heures dans un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour du lieu de résidence" et "les déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un test ou examen de dépistage" ne sont pas non plus concernés.

Pass sanitaire : accentuation des contrôles

Par ailleurs, après la publication d'un nouveau décret signé par le Premier ministre et daté du 10 novembre, le préfet du Nord a précisé ce samedi que de nouvelles mesures sanitaires vont s'appliquer prochainement dans son département tout en rappelant le maintien du port du masque pour toutes les personnes de plus de 11 ans dans les files d'attente, les regroupements de plus de 10 personnes, ou encore les fêtes foraines.

Quant au pass sanitaire, il reste obligatoire dans les lieux de loisirs et de culture, les bars, les restaurants, y compris sur les terrasses, dans les foires et salons professionnels, dans les services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux et dans les transports publics pour les déplacements de longue distance interrégionaux. "De nombreuses opérations de contrôle de l'application du pass sanitaire ont été menées ces derniers jours et se poursuivront dans les jours à venir", a encore prévenu la préfecture.

Le préfet a également évoqué la fin d'une mesure : celle de la jauge qui s'appliquait aux salles de spectacles et concerts qui accueillent un public debout, ainsi qu'aux salles de danse et aux discothèques. À partir de lundi, elles pourront accueillir plus de 75% de leur capacité d'accueil. "Les aménagements intérieurs et conditions d’exploitation dans ces établissements doivent néanmoins permettre le respect des gestes barrières", a ajouté la préfecture.