Médicaments anti-rhume : attention à ces nouvelles contre-indications

par C.Q
Publié le 2 décembre 2023 à 9h20

Source : JT 20h Semaine

Après son équivalent français, l'agence européenne du médicament alerte sur les effets indésirables de certains traitements anti-rhume.
Sont concernés des médicaments comme Actifed, Humex ou encore Nurofen Cold.

En plein hiver, chacun peut être tenté de s'adonner à l'auto-médication et de prendre des médicaments pour venir à bout de ce fameux rhume. Un réflexe à bannir, selon l'agence européenne du médicament (EMA), qui alerte sur les complications graves que peut entrainer la prise des traitements vasoconstricteurs, visant à décongestionner le nez. "Les médicaments contenant de la pseudoéphédrine ne doivent pas être utilisés chez les patients souffrant d’hypertension artérielle sévère ou non contrôlée (non traitée ou résistante au traitement), ou d’insuffisance rénale aiguë (soudaine) ou chronique (à long terme) sévère", indique l'EMA vendredi 1ᵉʳ décembre. 

Actifed, Humex ou Nurofen Cold

La prise de pseudoéphédrine peut provoquer un syndrome d’encéphalopathie réversible postérieure (PRES) ou un syndrome de vasoconstriction cérébrale réversible (RCVS), des effets rares qui peuvent entraîner une réduction de l’apport sanguin au cerveau, ce qui peut provoquer des complications graves et potentiellement mortelles. Les médicaments contenant de la pseudoéphédrine sont disponibles au sein de l'Union européenne sous diverses marques commerciales. On peut citer l'Actifed, l'Aspirin Complex, le Clarinase, l'Humex Rhume, le Nurofen Cold and Flu, ou encore l'Aerinaze. Une liste à retrouver dans son intégralité sur le site de l'ANSM

Ainsi, l'EMA adopte la même position que son équivalent français, l'Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM). Fin octobre, l'autorité de santé a déconseillé de prendre différents comprimés et sprays nasaux, citant par exemple l'Actifed et le Dolirhume. L'ANSM rappelle par ailleurs que le rhume "se guérit spontanément en 7 à 10 jours" et que l'auto-médication, qui n'est pas sans conséquences, n'est pas nécessaire. 


C.Q

Tout
TF1 Info