La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Covid-19 en France : renforcement des "mesures aux frontières" pour traquer le variant indien

Maxence GEVIN
Publié le 27 avril 2021 à 8h04
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

PROTOCOLE SANITAIRE - Préoccupée par la flambée épidémique en Inde, la DGS a publié lundi une note à l'intention de tous les professionnels de santé. Elle prévoit notamment un renforcement du dépistage aux frontières du pays pour lutter contre la propagation du variant B.1.617.

Un nouveau tour de vis aux frontières pour échapper au pire. Pour éviter une nouvelle vague épidémique aussi violente que soudaine, comme en Inde, la Direction générale de la santé a pris les devants. Ainsi dans une note publiée lundi, elle estime nécessaire la prise de "mesures" supplémentaires aux frontières pour "détecter une éventuelle circulation" du variant indien du Covid-19 en France et l'empêcher de se développer. Porteur de deux mutations, ce dernier est associé à "un risque d'augmentation de la transmissibilité du virus" et "pourrait avoir un impact en termes d’échappement immunitaire (post-infection et post-vaccinal), bien que cela ne soit pas encore formellement démontré", se justifie la DGS. 

Concrètement, de nouvelles recommandations viennent s'ajouter au protocole déjà en place actuellement. Dorénavant, les laboratoires et professionnels de santé chargés du dépistage du SARS-CoV-2 devront "questionner systématiquement toute personne venant se faire tester sur un potentiel séjour en Inde dans les 14 jours précédant la date des symptômes ou du prélèvement". Toute réponse positive fera l'objet d'une mention obligatoire. 

Renforcement du dépistage et du contact-tracing

Parallèlement, les personnes s'étant récemment rendues en Inde "ou ayant eu un contact à risque avec une personne y ayant séjourné" seront invitées à effectuer un test PCR,  se verront orientées vers la réalisation d'un test PCR. Par la suite, pour mieux traquer ce variant supposément plus dangereux, il est demandé de "réaliser de façon prioritaire et accélérée le séquençage de tout prélèvement positif des personnes ayant séjourné en Inde"

Enfin, les autorités de santé mettent un point d'honneur à accélérer le contact tracing lorsqu'une contamination potentielle au variant B.1.617. est détectée sur le territoire national. Dans ce cas, les professionnels de santé doivent remonter rapidement et rigoureusement les chaînes de contamination sans attendre la confirmation d'un cas positif ou le résultat du séquençage. 

Pour rappel, des mesures strictes ont déjà été mises en place dans les aéroports de l'Hexagone. Avant de pouvoir décoller vers la France depuis l'Inde, la présentation d'un test PCR négatif de moins de 72h est nécessaire. Elle s'accompagne d'un test antigénique ou d'un test PCR réalisés respectivement moins de 24 ou 36 heures avant le départ. À leur arrivée en France, les voyageurs sont soumis à une quarantaine stricte de dix jours et à un test antigénique.

Confrontée à une vague épidémique d'une extrême violence, l'Inde a enregistré mardi plus de 350 000 cas et 2700 supplémentaires du Covid-19.


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info