Variant Delta : la France face à une quatrième vague

Covid-19 : la Réunion se confine partiellement à partir de ce weekend

La rédaction de LCI
Publié le 29 juillet 2021 à 17h03
Covid-19 : la Réunion se confine partiellement à partir de ce weekend

Source : Richard BOUHET / AFP

MESURES SANITAIRES - Le préfet de la Réunion a annoncé la mise en place d'un confinement partiel en journée, couplé à un couvre-feu strict de 18h à 5h, alors que la situation sanitaire se dégrade fortement à cause de la propagation du variant Delta.

L'île n'avait plus connu de période de confinement depuis celui du printemps en 2020. Mais face à la dégradation de la situation sanitaire, le préfet de La Réunion a annoncé, jeudi 29 juillet, la mise en place d'un confinement partiel à partir de ce weekend, et ce, pendant deux semaines.

En journée, les déplacements seront limités à un rayon de 10 kilomètres autour de son domicile, du lundi au samedi. Ce rayon est abaissé à 5 kilomètres le dimanche. Les Réunionnais pourront uniquement "aller et venir, dans un rayon de 10 km, dans les magasins", a précisé le préfet, Jacques Billant. 

Pour se déplacer dans ces rayons de 5 km ou 10 km, "il faudra se munir d'un justificatif de domicile et de sa pièce d'identité". Au-delà, il faudra "une attestation de motif impérieux", a-t-il souligné. Pour les déplacements au-delà de ces rayons, une attestation de motif impérieux devra être présentée. 

Confinement partiel en journée, couvre-feu le soir

Le confinement partiel en journée sera couplé d'un couvre-feu "strict" de 18h à 5h. "Le soir, on a vocation à rester chez soi et n'en sortir que pour un motif impérieux", a précisé Jacques Billant lors d'une conférence de presse, accompagné de la directrice générale de l'Agence régionale de santé (ARS) de la Réunion, Martine Ladoucette.

"Pendant les 15 prochains jours, seuls les établissements recevant du public dans lesquels le masque ne peut pas être porté en continu seront fermés", a ajouté le préfet, citant les restaurants, les bars, les salles de sport, les lieux couverts d'activité sportive, et ce, "jusqu'à l'application de la prochaine loi sur le pass sanitaire".

Les regroupements dans l'espace public restent limités à six personnes et les pique-niques seront interdits. Le masque devra être porté en continu.

Cette forte dégradation est annonciatrice d'un emballement épidémique que nous n'avons jamais connu jusqu'à maintenant

le préfet de la Réunion, Jacques Billant

Ces mesures sont prises alors que la situation sanitaire s'aggrave sur cette île de l'océan pacifique depuis le début du mois de juillet. L'état d'urgence sanitaire y avait été réinstauré le 14 juillet dernier. 

Le taux d'incidence atteint "350 cas" pour 100.000 habitants alors que la moyenne en France est à 191. Le taux de positivité grimpe lui à près de 10% selon le préfet. "Cette forte dégradation est annonciatrice d'un emballement épidémique que nous n'avons jamais connu jusqu'à maintenant", a-t-il estimé lors de sa conférence de presse. 

Lire aussi

Jean Castex s'était alarmé, jeudi matin à Agen, de la situation sanitaire "dramatique" dans certains territoires d'Outre-mer, car un trop grand nombre d'habitants y étaient, selon lui, "rétifs à la vaccination".

Un constat qu'a partagé la directrice générale de l'ARS, Martine Ladoucette, en regrettant la faible vaccination sur l'île, où à peine trois personnes sur 10 sont entièrement vaccinées contre plus de 5 sur 10 au niveau national. Elle a fixé un objectif de "60.000 injections dès cette semaine" pour arriver "fin août" à "49% de la population réunionnaise" entièrement vaccinée.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info