Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19 : le vaccin Moderna désormais approuvé en France pour les 12-17 ans

I.N.
Publié le 28 juillet 2021 à 18h16, mis à jour le 28 juillet 2021 à 18h42
JT Perso

Source : JT 20h WE

VACCINATION - La Haute autorité de santé a autorisé, ce mercredi, l'utilisation du vaccin Moderna chez les mineurs de 12 à 17 ans. Seul le sérum développé par Pfizer était jusqu'ici administré à cette tranche d'âge.

Le vaccin Pfizer n'est plus la seule option pour les mineurs. La Haute autorité de santé (HAS) a approuvé, ce mercredi 28 juillet, l'utilisation du sérum de Moderna pour les Français âgés de 12 à 17 ans souhaitant se protéger contre le Covid-19. "Dans le contexte d'une circulation forte du variant Delta, la HAS valide l'intégration du vaccin Moderna dans la stratégie vaccinale", écrit l'autorité publique indépendante dans un communiqué.

L'autorité a souligné que ce variant, au moins deux fois plus contagieux que ses prédécesseurs, "entraîne une hausse importante du nombre de nouvelles contaminations", avec "un nombre d'hospitalisations et d'admissions en soins critiques (qui) repart depuis quelques jours à la hausse". La HAS a recommandé la vaccination à partir de 12 ans "en priorité chez les adolescents présentant une comorbidité ou appartenant à l'entourage d'une personne immunodéprimée" et "chez les adolescents sans comorbidité afin de diminuer la circulation virale, de normaliser leur vie sociale et maintenir leur accès à l'éducation".

Plus de 93% d'efficacité

Ce feu vert intervient quelques jours après la validation par l'Agence européenne des médicaments (EMA) de ce vaccin pour les mineurs. Le régulateur européen avait alors jugé que ce produit permettait une réponse d'anticorps chez les 12 à 17 ans comparable à celle observée chez les adultes de 18 à 25 ans. Ce mercredi, la HAS a indiqué s'être appuyée sur une étude clinique américaine mettant en évidence "une efficacité vaccinale chez les adolescents de 93,3% sur les cas de Covid-19".

Lire aussi

À l'instar des personnes majeures, les enfants peuvent ressentir certains effets indésirables, tels que des douleurs au site d'injection, de la fatigue, des maux de tête ou des douleurs musculaires.

Comme le vaccin Pfizer-BioNTech, le produit de Moderna est basé sur la technologie de l'ARN messager et nécessite deux doses pour conférer la protection maximale (sauf pour les personnes ayant déjà contracté la maladie). Selon les données du ministère de la Santé, environ 32% des jeunes de 12 à 17 ans sont actuellement vaccinés contre le Covid-19 (au moins une dose). Il s'agit de la tranche d'âge avec le taux de vaccination le plus bas, compte tenu de l'ouverture à la vaccination plus tardive pour les mineurs.


I.N.

Tout
TF1 Info