Covid-19 : le défi de la vaccination

Pas de vaccin efficace d'ici 2021 : la mise en garde d'Arnaud Fontanet, épidémiologiste

Marine LESPRIT
Publié le 13 juillet 2020 à 6h23, mis à jour le 4 août 2020 à 14h21
Pas de vaccin efficace d'ici 2021 : la mise en garde d'Arnaud Fontanet, épidémiologiste

Source : AFP

RECHERCHE - Alors que de nombreux pays sont touchés par une recrudescence des cas de Covid-19, l'épidémiologiste, membre du Conseil scientifique, exprime ses doutes à l'encontre d'espoirs prématurés de vaccin.

Il le martèle : "la fin de l’épidémie" est encore "très loin". Selon l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, invité dimanche 12 juillet de  BFMTV, les chances sont faibles qu’un vaccin totalement efficace contre le coronavirus soit mis au point d’ici l’année prochaine. 

"Un vaccin, c'est plusieurs années de développement, a exposé ce membre du Conseil scientifique au cours de son intervention. Il y a bien sûr un effort sans précédent pour développer ce vaccin mais je serais très surpris si on avait en 2021 un vaccin qui soit efficace." Arnaud Fontanet parie plutôt sur l'élaboration d’un produit "qui marchera de manière partielle". Et ce, malgré les recherches menées à travers le monde et articulées autour de quatre stratégies différentes, engagées dans la course à un résultat probant.

Coronavirus : l'espoir d'un vaccin d'ici l'automne se profile-t-il ?Source : JT 13h WE
JT Perso

Distanciation avant tout

Un point de vue qui va également à l’encontre des espoirs formulés en juin par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et qui implique une insistance sur l'observation des gestes barrières : "Cet été, respectons déjà la distance physique ! Le rassemblement de population, c'est l'ennemi numéro 1."

Par ailleurs, le médecin s’est prononcé en faveur de la généralisation du port du masque en intérieur, au lendemain d’un concert polémique qui s’est tenu à Nice et qui a valu au maire Christian Estrosi de rappeler sa volonté de rendre son port obligatoire. Alors qu'Olivier Véran ne cesse d'appeler à développer son port, plus tôt dans la journée, le Premier ministre Jean Castex a également affirmé que "la question de développer le port du masque [était] à l'étude".


Marine LESPRIT

Tout
TF1 Info