Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Coronavirus : 500.000 masques transparents mis à disposition des professionnels de la petite enfance

Maxence GEVIN
Publié le 18 novembre 2020 à 6h14
Une femme belge munie d'un masque transparent. Cette équipement va être déployé massivement en France pour les professionnels de la petite enfance. 

Photo prise le 15 mai 2020.

Une femme belge munie d'un masque transparent. Cette équipement va être déployé massivement en France pour les professionnels de la petite enfance. Photo prise le 15 mai 2020.

Source : BRUNO FAHY / Belga / AFP

ÉDUCATION - Le ministère de la Santé et le secrétariat d'État à l'Enfance ont annoncé ce mardi la distribution de 500.000 masques transparents au personnel des crèches et des maisons d'assistants maternels (MAM).

Un coup de pouce aux professionnels de la petite enfance. Rencontrant de nombreuses difficultés en cette période de crise sanitaire, les personnels des crèches et des maisons d'assistants maternels vont pouvoir bénéficier d'un équipement adapté. Selon le gouvernement, trois masques transparents, financés par la Caf, seront ainsi attribués à chaque professionnel concerné : personnels des crèches, micro-crèches et assistantes maternelles réunies au sein d'une MAM. Ils permettront de minimiser l'impact des règles "contraignantes" mise en place par le protocole sanitaire et de rétablir un meilleur lien avec les enfants. "Accéder aux visages et aux émotions des adultes qui les entourent au quotidien est un facteur clé du bon développement des jeunes enfants", explique Adrien Taquet, secrétaire d'Etat à l'Enfance et aux Familles. 

Le masque inclusif "nécessaire" pour les jeunes enfants

Le syndicat de professionnels de la petite enfance (SNPPE) a donc obtenu gain de cause après s'être émue en septembre dernier de la décision de fournir 300.000 masques transparents à des professeurs au contact d'élèves en situation de handicap ou à certains enseignants en maternelle. 

L'organisation considérait en effet que les professionnels de la petite enfance devaient bénéficier du "même respect et de la même considération". Elle a donc salué ce premier pas tout en martelant qu'il "est nécessaire que tous les jeunes enfants bénéficient de professionnels avec un masque inclusif". 


Maxence GEVIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info