L'info passée au crible

Covid-19 : faut-il se méfier des ventilateurs ou de la climatisation ?

Thomas Deszpot
Publié le 10 août 2020 à 18h23
Les ventilateurs sont déconseillés hors du cadre familial, en présence d'autres personnes.

Les ventilateurs sont déconseillés hors du cadre familial, en présence d'autres personnes.

Source : Illustration tommaso79 via iStock

À LA LOUPE – Le ministre de la Santé a mis en garde contre l'utilisation de ventilateurs dans des lieux où du monde se mélange. Pourquoi de telles craintes ? Faut-il étendre ces précautions aux lieux climatisés ? LCI fait le point.

L'épidémie de Covid-19 ne prend pas de vacances et le ministre de la Santé Olivier Véran reste attentif à l'évolution de la situation sanitaire. En visite dans un Ehpad en Dordogne, il a effectué des mises en garde auprès du grand public en cette période de canicule. "Le ventilateur va brasser du virus et l'envoyer sur toutes les surfaces, le masque ne protège pas suffisamment et donc les ventilateurs sont proscrits dans une pièce où il y a du monde", a-t-il déclaré.

Pas de contre-indication à la maison

Pour en savoir plus, LCI a contacté la Direction générale de la Santé, qui justifie la position du ministre. "Le ventilateur", explique-t-elle, "crée un mouvement d’air important qui peut projeter les gouttelettes émises par les personnes à distance dans la pièce et rendre inopérantes les distances de sécurité entre les personnes, sans par ailleurs faire diminuer la température de la pièce." 

Une ligne de conduite que l'institution n'a pas adopté de manière unilatérale. Elle s'appuie en effet sur un avis du 6 mai 2020, formulé par Haut Conseil de Santé Publique relatif à la gestion de l’épidémie de Covid-19 en cas d’exposition de la population à des vagues de chaleur, ainsi que sur un second avis, rendu quelques semaines plus tard et consacré celui-ci à l'utilisation de systèmes collectifs de brumisation.  

Lire aussi

Quelles leçons en retenir ? Tout d'abord, que dans des "espaces collectifs de petit volume, clos ou incomplètement ouverts : l’utilisation de ventilateur est contre-indiquée dès lors que plusieurs personnes y sont présentes en même temps, même porteuses de masques, si le flux d’air est dirigé vers les personnes". 

Pour autant, dans une pièce, où "se trouve une seule personne", avoir recours à un ventilateur est "préconisé, y compris en association avec une brumisation". Seule préconisation : "L’appareil doit être stoppé avant qu’une autre personne n’entre dans la pièce, même protégée par un masque." Notez, comme le souligne encore la DGS, que dans un espace clos familial (à son domicile), "il n’y a pas lieu de restreindre l’usage d’un ventilateur en l’absence d’une personne infectée"

Quid des climatisations ?

Si la vigilance est de mise, faut-il se montrer suspicieux également en ce qui concerne les climatisations ? Non, si l'on en croit Olivier Véran, pour qui ces dispositifs ne posent "pas de difficultés". La DGS, sur ce point, apporte quelques précisions. "Les systèmes de climatisation individuelle (avec pompe à chaleur et splits) ou collective (principalement centrales de traitement d’air et installations disposant d’unités terminales de type ventilo-convecteurs) ne présentent pas de risque concernant la diffusion du SARS-CoV-2", assure-t-elle.

Pas d'inquiétude théorique, donc, mais il convient toutefois de vérifier que "les filtres ont la meilleure performance sanitaire possible (exemple : filtres HEPA)", ou encore que ces filtres soient "régulièrement et correctement entretenus", et remplacés lorsque nécessaire, "selon le calendrier habituel d’entretien"

Coronavirus : attention aux intoxSource : JT 20h WE
JT Perso

Il convient enfin de veiller au fait que "les installations sont correctement nettoyées et régulièrement entretenues". La DGS note qu'il faut surveille qu'il n'y ait pas "de mélange entre l’air neuf et l’air repris des locaux", en s'assurant que les deux réseaux soient étanches. Si ce n'est pas le cas, il est conseillé de "déconnecter les échanges thermiques", pour obtenir un système dit "tout air neuf".

En conclusion, il est dont déconseillé d'utiliser un ventilateur dans des lieux extérieurs au cadre familial et où un l'on constate un brassage de personnes. En revanche, pas d'inquiétude selon les autorités de santé en ce qui concerne les dispositifs de climatisation. Si ces derniers sont entretenus correctement, ils ne présentent pas de dangers.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr.


Thomas Deszpot

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info