Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Plus de nouveaux cas de Covid-19 recensés ces 15 derniers jours que pendant les 6 premiers mois de la pandémie, selon l'OMS

F.R.
Publié le 4 mai 2021 à 6h24, mis à jour le 4 mai 2021 à 7h06
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

ACCÉLÉRATION - L'Organisation mondiale de la Santé a indiqué ce lundi 3 mai que plus de nouveaux cas de Covid-19 dans le monde avaient été enregistrés au cours de ces deux dernières semaines que pendant les six premiers mois de la pandémie.

Davantage de personnes ont été testées positives au Covid-19 dans le monde au cours des deux dernières semaines que pendant les six premiers mois de la pandémie, a annoncé Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ce lundi 3 mai. 

À l'occasion d'une conférence de presse depuis Genève, en Suisse, le patron de l'OMS a également mis en garde contre l'explosion de l'épidémie au Brésil et en Inde, qui "représentent plus de la moitié des cas recensés la semaine dernière". "Il y a de nombreux autres pays dans le monde où la situation est très fragile", a-t-il ajouté. 

Ce qu'il se passe en Inde et au Brésil peut se produire n'importe où

Patron de l'OMS

"Ce qu'il se passe en Inde et au Brésil peut se produire n'importe où", a rappelé Tedros Adhanom Ghebreyesus, précisant que "les vaccins sont une partie de la solution, mais pas la seule". Fin avril déjà, l'OMS mettait en garde l'Europe  sur l'assouplissement des restrictions, estimant que "la situation en Inde" pourrait se produire dans n'importe quel pays du monde. 

Plus de 3,2 millions de morts dans le monde

Si pour l'agence, la crise sanitaire majeure que traverse actuellement l'Inde peut avoir son origine dans le variant dit indien du coronavirus, elle peut aussi s'expliquer par certaines conduites comme le non-respect des restrictions sanitaires.

"C'est toujours un défi énorme dans les pays où les mesures de protection individuelle sont relâchées, où il y a des rassemblements de masse, où il y a des variants plus contagieux et où la couverture vaccinale est encore faible, cela peut provoquer une tempête parfaite" pour les systèmes de santé de tout pays, avait prévenu Hans Kluge, le directeur de l'OMS Europe lors d'un point presse en ligne, le 29 avril dernier. 

Variant indien : faut-il le craindre plus qu'un autre ?Source : JT 13h Semaine
JT Perso

Au total, la pandémie de Covid-19 a plus de 3,2 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'Agende France-Presse à partir de sources officielles et mis à jour ce lundi. 


F.R.

Tout
TF1 Info