Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Coronavirus : un déficit de 30 milliards d'euros du système de retraite en 2020

par Maxence GEVIN
Publié le 12 juin 2020 à 17h15
Coronavirus : un déficit de 30 milliards d'euros du système de retraite en 2020

Source : BRUNO MARTINS @Unsplash

ECONOMIE - Le Conseil d'Orientation des retraites (COR) a publié ce vendredi un rapport selon lequel le déficit du système de retraite devrait avoisiner les 30 milliards d'euros d'ici la fin de l'année. Des chiffres alarmants qui s'expliquent par la crise sanitaire à laquelle la France a été confrontée et qui a engendré des reports et exonérations de cotisations sociales sans précédent.

Le système de retraite se trouve dans une situation inédite. Et fait face à une difficulté profonde accentuée par la crise liée à la pandémie de Covid-19. Le dernier rapport publié ce vendredi par le Conseil d'Orientation des retraites (Cor) revoit largement à la hausse son estimation du déficit du régime. 

Celui-ci correspond à l'addition des soldes de toutes ses branches, ses différents régimes. En l’occurrence, il passe d'environ 4,2 milliards d'euros, résultat sur lequel tablait le dernier compte rendu publié à l'automne 2019 à 29,4 désormais. 

Une crise désastreuse

La dégradation du bilan comptable du système des retraites s'explique par la crise sanitaire sans précédent qu'a traversé la France ces trois derniers mois. Celle-ci a généré une baisse généralisée des recettes qui s'explique par les "pans entiers de l'économie" qui ont été "mis à l'arrêt". Elles devraient désormais plafonner à 310,8 milliards d'euros (soit une baisse de 25,7 milliards d'euros) à cause des nombreux reports et exonérations de cotisations sociales décidés pendant la crise. 

De leur côté, les dépenses devraient également diminuer mais à moindre échelle. Un total de 340,2 milliards d'euros est ainsi projeté, soit 500 millions d'euros de moins par rapport au bilan de l'automne 2019. Cela s'explique cette fois par la forte mortalité constatée chez les personnes âgées ces derniers mois. 

Lire aussi

Le COR a précisé que ces résultats restaient susceptibles d'évoluer dans des proportions plus ou moins importantes. Le rapport ce vendredi reste "marqué par de très fortes incertitudes sur le bilan statistique encore provisoire de la surmortalité". Au regard de la situation,  la réforme des retraites, dans les cartons ces derniers mois, pourrait bien revenir au centre des débats. 


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info