Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19 : ce que le nouveau protocole change à l'école, au collège et lycée dès le 14 mars

Léa COUPAU
Publié le 10 mars 2022 à 23h11
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Fin du port du masque, sport sans limite... Le gouvernement doit dévoiler un nouveau protocole dans les établissements scolaires, ce jeudi après-midi.
Vendredi dernier, 26.699 élèves avaient été déclarés positifs au Covid-19.

Finis les masques ! Ce jeudi 10 mars, le gouvernement a décidé d'alléger également les restrictions sanitaires dans les écoles, collèges et lycées, parmi les derniers bastions où le rectangle bleu est toujours demandé. Au terme de deux réunions avec les représentants syndicaux et les autorités de santé, ces mercredi et jeudi, ils ont établi un nouveau protocole dans les établissements scolaires, plus légers que les précédents. Ce dernier s'appliquera dès lundi 14 mars.

Depuis la fin des vacances d'hiver, les élèves suivent le protocole niveau 2, où le port du masque n'est déjà plus obligatoire dans les cours de récréation, mais toujours à l'intérieur. Pour la première fois donc, c’est le niveau 1 du protocole qui s’appliquera. En pratique, il sera même allégé car, cette fois-ci, le masque pourra être ôté partout au sein des établissements. "Toutefois, si les responsables légaux ou les élèves le souhaitent, ils pourront continuer à porter le masque", indique le ministère de l'Éducation sur son site.

"Comme depuis le début, nous avons une cohérence entre ce qu'il se passe en population générale et ce qu'il se passe à l'école, avec des adaptations", expliquait le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, vendredi 4 mars, sur LCI. Les enseignants et tout le personnel des écoles, collèges et lycées sont également concernés.

L'obligation du port du masque reste toutefois de vigueur dans les transports.

Les brassages de nouveau autorisés

Suivant ce nouveau protocole, d'autres restrictions vont également être supprimées. Le brassage des élèves, aujourd'hui interdit dans le primaire, sera de nouveau autorisé. Autrement dit : les enfants n'auront plus à déjeuner rassemblés selon leur niveau de classe, mais pourront se mélanger. En revanche, le ministère recommande, "dans un premier temps et dans la mesure du possible, de limiter les brassages trop importants entre groupe-classe et niveaux notamment pendant les temps de recréation et de restauration".

Tous les sports sont également autorisés, y compris ceux de contact, dans les écoles, collèges et lycées. Du reste, selon le niveau 1, les mesures d'aération - lavage de mains et de désinfection des surfaces - seront maintenues.

Règles d'isolement

Et quelles règles en cas de test positif ? Si l'enfant a moins de 12 ans, vacciné ou non, ou a plus de 12 ans avec un schéma vaccinal complet, il devra rester chez lui pendant sept jours. Son isolement pourra cependant prendre fin au bout de cinq jours, en l’absence de symptôme depuis 48 heures, et avec un test antigénique ou PCR négatif. Si, au contraire, l'enfant déclaré positif au Covid-19 a plus de 12 ans et n'est pas vacciné, l'isolement devra durer dix jours. Là encore, il pourra prendre fin après sept jours, avec la preuve d'un test négatif.

Cas contact, les élèves de primaire devront se faire tester à J + 2.  En cas de test négatif, chacun pourra repartir en cours, sans qu'aucune attestation sur l’honneur ne soit demandée.

Dans le second degré, le statut vaccinal entre cette fois-ci en compte. Si l’élève est vacciné, il pourra rester en classe, à condition de se faire tester à J + 2. Si au contraire, ce dernier n'a pas reçu le sérum, il devra rester à l’isolement pendant sept jours et ne pourra revenir à l'école qu’avec un test négatif.

Lire aussi

Mardi 4 mars, 26.699 élèves avaient été déclarés positifs au Covid-19 et 1742 classes ont dû être fermées, selon les données du ministère de l'Éducation. Deux mois plus tôt, le 14 janvier dernier, 331.715 enfants et adolescents avaient déclaré le virus et 14.380 classes avaient dû rester closes.


Léa COUPAU

Tout
TF1 Info