RÈGLES - Afin de simplifier le protocole sanitaire dans les écoles, l'exécutif a décidé que les élèves n'auront pas à recommencer le parcours des trois tests si un nouveau cas positif au Covid apparaît dans un délai de sept jours.

Il aura à peine eu le temps de voir le jour. Le protocole sanitaire à l'école - mis en place lundi et supposé enrayer la propagation du variant Omicron chez les plus jeunes - a été assoupli par le gouvernement, a-t-on appris ce jeudi soir, en consultant le site du ministère de l'Education nationale. L'exécutif redoutait une situation intenable, entraînant des absences en cascade. 

Conséquence ? Les élèves n'auront plus à recommencer le parcours des trois tests de dépistage si un nouveau cas positif de Covid-19 apparaît dans leur classe dans un délai inférieur à sept jours. 

Le cycle de dépistage à partir du second cas

Ces nouvelles directives ont déjà été envoyées aux directeurs d'école. Aussi, dès ce vendredi, si un élève de la classe - accueilli sur présentation d’un test négatif - se déclare positif (par exemple à la suite d'un autotest réalisé à J+2 ou J+4), il ne sera pas nécessaire de redémarrer un cycle de dépistage pour les autres élèves. Ce cycle ne redémarrera que si le second cas confirmé a eu des contacts avec les autres élèves après un délai de sept jours suite à l’identification du premier cas.

Ce texte précise également la marche à suivre si l’élève est cas contact d’un cas confirmé au sein de sa sphère familiale. Une quarantaine de sept jours à compter de la survenue du cas devra être respectée, et un test PCR ou antigénique réalisé, à l’issue de cette quarantaine, sauf si l’élève a moins de 12 ans ou qu’il bénéfice d’un schéma vaccinal complet. 

Dans ce dernier cas de figure, l’élève devra immédiatement réaliser un test PCR ou antigénique, puis des autotests à J+2 et J+4, afin de poursuivre ses apprentissages si les résultats s'avèrent négatifs.

Pour rappel, jusqu'à présent, les élèves du primaire devaient réaliser un test à chaque nouveau cas positif déclaré dans la classe, puis réaliser un autotest à J+2 et J+4 pour continuer à suivre les cours en présentiel. Idem pour les élèves du secondaire âgés de 12 ans et plus, justifiant d'une vaccination complète (les non-vaccinés, eux, devant s'isoler pendant sept jours). 


Léa LUCAS avec AFP

Tout
TF1 Info