Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Covid-19 : Belgique, Italie, Allemagne... l'Europe confrontée au variant Omicron

Publié le 27 novembre 2021 à 15h57
JT Perso

Source : JT 20h WE

CRISE SANITAIRE - Le variant Omicron, initialement détecté en Afrique du Sud, commence déjà à se propager en Europe. Plusieurs pays ont enregistré (ou suspectent) de premiers cas.

Un nouveau variant qui place l'Europe dans la tourmente. Jeudi 25 novembre, l'Afrique du Sud a annoncé avoir détecté une nouvelle mutation du virus, qui inquiète les scientifiques pour ses caractéristiques potentiellement plus transmissibles et résistantes aux vaccins. Immédiatement, la France et nombre de ses voisins ont suspendu les vols depuis plusieurs pays d'Afrique australe. Avec un objectif : limiter la propagation de ce variant, baptisé Omicron, sur le territoire européen. Mais empêcher son arrivée semble utopique, car celui-ci a déjà été repéré.

La Belgique, premier pays européen touché

Le "patient zéro" d'Omicron en Europe est connu. Au lendemain de la découverte officielle du variant en Afrique du Sud, la Belgique a annoncé avoir enregistré un premier cas de contamination. Il s'agit d'une personne qui revenait d'un voyage en Égypte, via la Turquie. "Nous avons un cas confirmé de ce variant", a annoncé le ministre belge de la Santé, Frank Vandenbroucke, vendredi au cours d'une conférence de presse.

Selon le ministre, cette personne d'une trentaine d'années, non vaccinée, a été testée positive lundi 22 novembre après de légers symptômes. Elle était arrivée en Belgique une dizaine de jours plus tôt.

Deux cas détectés au Royaume-Uni

La Belgique n'est pas restée longtemps le seul pays européen touché par le variant. Deux cas de contamination ont été détectés au Royaume-Uni chez des personnes "liées à un voyage en Afrique du Sud", a annoncé samedi le ministère 

britannique de la Santé. "L'Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) a confirmé que deux cas de Covid-19 comprenant des mutations compatibles avec B.1.1.529 ont été identifiés", a annoncé le ministère dans un communiqué, précisant que les personnes contaminées et leurs familles s'isolaient. 

L'Allemagne confirme deux contaminations

Ce samedi, l'Allemagne a confirmé deux cas du variant Omicron. Quelques heures plus tôt, les autorités régionales de l'État de Hesse (ouest) avaient indiqué que des tests réalisés vendredi soir à l'aéroport de Francfort révélaient "plusieurs mutations typiques d'Omicron". "Cette personne est en isolement à son domicile", mais "le variant est, selon toute vraisemblance, déjà présent en Allemagne", a tweeté le ministre régional des Affaires sociales, Kai Klose.

Un cas en Italie...

Les autorités sanitaires italiennes indiquent samedi en fin de journée qu'un premier cas du variant Omicron a été détecté dans le pays. "L'échantillon positif" a été prélevé sur une personne "en provenance du Mozambique", annonce l'Institut supérieur de la Santé (ISS), précisant que "le patient et les membres de sa famille sont en bonne santé".

... et en République tchèque

Même chose ou presque en République tchèque, où l'hôpital régional de Liberec a annoncé samedi la découverte de la souche du nouveau variant Omicron sur une patiente atteinte du Covid-19. "Nous pouvons confirmer que la souche est authentifiée", a déclaré un porte-parole de l'établissement, en soulignant qu'un échantillon serait maintenant analysé par le principal laboratoire du pays. "Le résultat est toutefois déjà assez précis", a-t-il précisé, ajoutant que la souche était confirmée "à 90%".

Lire aussi

Les Pays-Bas face à un cluster de voyageurs sud-africains

Aux Pays-Bas, ce sont deux vols en provenance d'Afrique du Sud qui laissent craindre une propagation du variant Omicron. Parmi les 592 passagers, 61 ont été testés positifs à leur arrivée à Amsterdam. Les échantillons contenant le virus vont désormais être analysés pour découvrir s'il s'agit effectivement du variant.

En attendant, tous les contaminés ont été placés en quarantaine dans un hôtel proche de l'aéroport d'Amsterdam-Schipol. Les passagers négatifs, mais résidant aux Pays-Bas, doivent également s'isoler à leur domicile.

Et la France ?

Pour l'heure, le variant Omicron ne figure pas dans les radars du pays. Selon Santé publique France, "à ce jour, ce variant n'a pas été détecté sur le territoire français". Mais la surveillance a été renforcée. "Le variant Omicron peut être suspecté lorsque les trois mutations présentes dans la stratégie de criblage actuelle ne sont pas retrouvées", écrit l'agence sanitaire. "L'ensemble des résultats de séquençage produits au niveau national sont suivis en temps réel."


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info