La Chine face à une nouvelle flambée de Covid-19

Covid-19 : un nouveau sous-variant d'Omicron découvert en Chine ?

F.R
Publié le 3 avril 2022 à 14h47, mis à jour le 3 avril 2022 à 14h59
JT Perso

Source : JT 20h WE

Selon les médias d'État, une nouvelle mutation d'Omicron, jamais répertoriée, a été détectée en Chine.
Le pays a enregistré plus de 13.000 cas de Covid dimanche, le nombre le plus élevé depuis le pic de la première vague, il y a deux ans.
Face à cette résurgence, la quasi-totalité des habitants de Shanghai sont confinés.

Près de deux ans et demi après l'apparition des premiers cas en Chine, le Covid-19 ressurgit en force dans le pays. Dimanche, 13.146 cas ont été recensés dans le pays, soit le chiffre le plus élevé depuis le pic de la première vague, mi-février 2020. 

Près de 70% des nouveaux cas ont été détectés à Shanghai, d'après les autorités sanitaires, ville soumise depuis samedi à un confinement strict de la quasi-totalité de ses 25 millions d'habitants.

Détecté dans la région de Shanghai

La politique de test massive déployée en cas de résurgence du virus en Chine a fait apparaître un variant, jamais détecté auparavant. La découverte a été faite par les autorités de Suzhou, à l'ouest de Shanghai. D'après la presse d'État, citant le directeur adjoint du Centre de contrôle et de prévention des maladies de Suzhou, Zhang Jun, "cela signifie qu'un nouveau variant d'Omicron a été découvert localement". Cette nouvelle mutation du variant Omicron n'aurait jamais été répertoriée dans aucune base de données locale ou internationale. 

Pour le moment, les autorités sanitaires chinoises n'ont pas laissé filtrer de détails supplémentaires, comme le nombre de personnes testées positives à ce sous-variant, ou sa contagiosité.

Covid-19 en Chine : à Shanghai, 25 millions d'habitants confinésSource : JT 20h WE
JT Perso

La stratégie "zéro Covid", que la Chine est un des derniers pays à pratiquer, a permis au pays de n'enregistrer qu'un très faible nombre de cas jusqu'en mars dernier. Cette politique draconienne vise à empêcher l'apparition de nouveaux cas au moyen de confinements et de tests massifs, d'isolement systématique des malades et de quasi-fermeture des frontières.

Au-delà de Shanghai, plusieurs dizaines de millions de Chinois sont par ailleurs confinés dans le nord-est du pays, berceau de l'industrie automobile. Dimanche, une nouvelle grande ville de la région, Baicheng (1,5 million d'habitants) a été à son tour placée sous cloche.

Lire aussi

Sur 13.146 cas recensés, "1455 patients" sont symptomatiques et "11.691 asymptomatiques", et "aucun nouveau décès n'a été signalé", a détaillé la Commission nationale de santé dans un communiqué. Face au rebond épidémique, plusieurs halls d'exposition de Shanghai ont été transformés ces derniers jours en centres de quarantaine de fortune.


F.R

Tout
TF1 Info