La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Covid-19 : ces départements où les bars vont fermer prématurément pour le Nouvel An

M.G
Publié le 30 décembre 2021 à 7h57, mis à jour le 30 décembre 2021 à 12h16
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

RESTRICTIONS - Les bars d'une quinzaine de départements fermeront de manière prématurée pour le réveillon du Nouvel An cette année. Une mesure visant à freiner l'expansion ultra rapide du variant Omicron du Covid-19.

"Plus d'un million de Français sont positifs actuellement au coronavirus" et "10% de la population française est cas contact", a annoncé avec un ton grave Olivier Véran devant la commission des lois de l'Assemblée Nationale ce mercredi. Sous l'impulsion d'un variant Omicron beaucoup plus contagieux - quoique possiblement moins létal - l'Hexagone fait face à un "ras-de-marée" épidémique, selon les dires du ministre de la Santé. Une mauvaise nouvelle à quelques jours d'un réveillon du 31 décembre traditionnellement propice aux rassemblements, et donc aux potentielles contaminations. 

Pour tenter d'éviter la multiplication de clusters, de nombreuses préfectures ont, sous l'impulsion du gouvernement, instauré des restrictions. Ainsi, les bars fermeront leurs portes précocement dans une quinzaine de départements français. 

Des fermetures à 1h00 du matin dans le Var et le Finistère

Tout d'abord, c'est une fermeture à 2h du matin, le 1er janvier, qui a été envisagée par les autorités. Sont concernés les établissements de Paris, du Val-d’Oise, des Yvelines, du Val-de-Marne et de la Seine-et-Marne. Même chose pour ceux de la Saône-et-Loire, des Alpes-Maritimes, du Calvados, de la Charente-Maritime, de l'Indre-et-Loire et des douze départements de la Nouvelle-Aquitaine, Gironde comprise. Les préfets du Var et du Finistère sont allés encore plus loin avec une fermeture programmée à 1h du matin, mesure la plus stricte à l'heure actuelle. La ville de Lyon a également pris une initiative similaire, suspendant les dérogations d'ouverture tardives jusqu'au 2 janvier. Enfin, les bars du Haut-Rhin et des Côtes-d’Armor pourront, eux, ouvrir jusqu’à 3h du matin. À noter que, théoriquement, seul un nombre limité d'entre eux peuvent légalement rester ouverts après 2h. Pour cela, une dérogation est, en effet, nécessaire. 

Dans certains cas, cette mesure s'accompagne d'interdictions de danser dans les établissements recevant du public et d'acheter ou consommer de l'alcool sur la voie publique pour ce week-end du Nouvel An. Les rassemblements publics peuvent également être ponctuellement prohibés. En outre, de nombreux préfets ont restauré le port obligatoire du masque en extérieur. Par le biais de cette batterie de restrictions, les autorités ambitionnent d'écourter, au maximum, la soirée des fêtards du Nouvel An pour assurer, notamment le maintien des gestes barrières. 

Selon le dernier rapport de Santé Publique France, 208.099 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés en France mercredi. Par ailleurs, 3469 personnes sont actuellement hospitalisées du virus dans les services de réanimation de l'Hexagone.


M.G

Tout
TF1 Info