Covid-19 : la vie avec le virus

Covid-19 : contaminations, hospitalisations... où en est-on ?

La rédaction de TF1info
Publié le 18 novembre 2022 à 15h19
JT Perso

Source : TF1 Info

La baisse des contaminations et des hospitalisations liées au Covid-19 semble ralentir en France, selon les derniers chiffres des autorités sanitaires.
D'après Santé publique France, le taux d'incidence serait en train de "se stabiliser".
Il repart même à la hausse "chez les moins de 20 ans".

Les prémices d'une nouvelle vague de Covid-19 en France ? Selon les derniers chiffres publiés vendredi 18 novembre par les autorités sanitaires, la baisse des contaminations et des hospitalisations liées au virus semble diminuer voir se stabiliser, laissant présager un potentiel retour à la hausse des indicateurs. 

Davantage de passages aux urgences

La semaine dernière, le taux d'incidence - corrigé pour l'effet du 11 novembre et calculé uniquement d'après les tests antigéniques en raison d'une grève des laboratoires - "avait tendance à se stabiliser", écrit Santé publique France dans son bilan hebdomadaire.

Les taux d'incidence et de positivité ont même "augmenté chez les moins de 20 ans". Les recours aux soins chez SOS Médecins et aux urgences affichaient également une hausse chez les enfants. Les indicateurs hospitaliers ont de leur côté continué de diminuer. Toutefois, la baisse des nouvelles hospitalisations, au nombre de 3378, était moins marquée que la semaine précédente.

"On observe une tendance à la stabilisation de la circulation virale après plusieurs semaines de diminution, et une augmentation chez les plus jeunes", a résumé Guillaume Spaccaferri, épidémiologiste à Santé publique France, lors d'un point presse. "Les données hospitalières sont toujours orientées à la baisse mais celle-ci est moins marquée."

Lire aussi

L'agence de santé publique appelle à nouveau à renforcer la vaccination, en particulier des plus à risque de formes graves de Covid, notamment avec un vaccin adapté aussi au variant Omicron. Au 14 novembre, les couvertures vaccinales évoluaient peu, avec 41% des 60-79 ans et 53,5% des 80 ans et plus parmi les personnes éligibles ayant reçu un deuxième rappel.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info