Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Italie : retour au bureau obligatoire dès le 15 octobre pour les personnels de l'administration publique

ER avec AFP
Publié le 25 septembre 2021 à 18h54
JEFF PACHOUD / AFP

JEFF PACHOUD / AFP

Source : JEFF PACHOUD / AFP

PRÉSENTIEL - Dès le 15 octobre, le télétravail ne sera plus possible pour les 3,2 millions de personnels des administrations publiques italiennes, sauf dans certains cas. Ils devront également présenter un pass sanitaire valide pour aller au bureau.

Le 15 octobre signera la fin du télétravail pour 3,2 millions d'Italiens. À partir de cette date, tous les employés des administrations publiques de la Grande Botte devront reprendre le chemin du bureau, selon un décret signé vendredi 24 septembre par le Premier ministre italien, Mario Draghi, et les précisions apportées samedi par Renato Brunetta, ministre de l'Administration publique, dans un entretien publié dans le quotidien italien Il Messagero. D'après lui, cela concerne en premier lieu "les employés des guichets  et des bureaux".

Le télétravail restera possible pour une partie des employés, mais seulement dans des cas très spécifiques qui sont actuellement négociés avec les syndicats, d'après Renato Brunetta. Le travail à domicile sera à nouveau envisagé "seulement s'il améliore les services et l'efficacité de l'administration", a précisé le ministre.

Pour faciliter le retour en présentiel, des horaires plus flexibles pourraient être proposés, notamment pour les heures d'arrivée et de départ du bureau des 5,4% d'Italiens concernés par la mesure. Le décret a par ailleurs précisé que le travail en présentiel se ferait dans "des conditions de sécurité dans le respect des mesures anti-Covid". 

Lire aussi

Qu'ils travaillent dans le secteur public ou privé, les Italiens seront également obligés de présenter un pass sanitaire valide  pour aller sur leur lieu de travail dès le 15 octobre, faute de quoi ils seront sévèrement sanctionnés. Cette mesure vise à augmenter au maximum le taux de vaccination de la population avant l'arrivée de l'hiver, qui pourrait favoriser l'augmentation des contaminations. Le 24 septembre, 76% des Italiens disposaient d'un schéma vaccinal complet, selon les chiffres du centre européen de prévention et de contrôle des maladies


ER avec AFP

Tout
TF1 Info