La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Faute de consensus, le gouvernement renonce au pass sanitaire en entreprise... pour le moment

FS (avec AFP)
Publié le 21 décembre 2021 à 20h06, mis à jour le 21 décembre 2021 à 22h09
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

ACCÉLÉRATION- Le porte-parole du gouvernement a confirmé l'accélération de l'agenda en vue de l'adoption du "pass vaccinal". L'hypothèse d'une obligation du pass en entreprise est en revanche renvoyée à plus tard.

Au cours d'un "comité de liaison", qui permet à l'exécutif une consultation des chefs de groupes parlementaires, le premier ministre Jean Castex a confirmé l'accélération en vue de l'adoption dès la mi-janvier, de la loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. L'obligation de celui-ci en entreprise n'en fera finalement pas partie, même si le gouvernement laisse ouverte la possibilité, pour les parlementaires, de déposer d'éventuels amendements en ce sens.

Le consensus était déjà perceptible lors des consultations menées par la ministre du Travail ce lundi auprès des partenaires sociaux : face à Elisabeth Borne, patronat et syndicats s'étaient montrés d'accord pour rejeter l'hypothèse d'une obligation du pass sanitaire en entreprise. C'est aussi ce qui ressort du dialogue ce mardi entre les chefs de l'opposition parlementaire et l'exécutif.

Pour Gabriel Attal, qui s'exprimait à Matignon à l'issue dette réunion, c'est la "faisabilité opérationnelle" qui est en cause. "Nous avons été entendus et nous sommes soulagés" a réagi la vice-présidente et porte-parole du Medef Dominique Carlac'h sur BFMTV,  affirmant avoir "soulevé des modalités de complexité de mise en œuvre et des sanctions qui nous paraissaient disproportionnées eu égard à l'objectif"

"L'épidémie repart à la hausse en France": Gabriel Attal annonce 73.000 nouveaux cas en 24hSource : TF1 Info
JT Perso

L'obligation pourrait revenir sous forme d'amendements

Le porte-parole du gouvernement ne ferme cependant pas la porte des "discussions (...) parmi les groupes parlementaires de la majorité et de l'opposition, d'ici à l'examen du texte pour regarder si d'autres mesures sont possibles". Selon une source proche de l'exécutif contactée par LCI, le ministère de l'Économie et des Finances réfléchirait notamment à étendre le pass à d'autres catégories que les seuls lieux recevant du public, sans toutefois le généraliser à d'autres entreprises.

Lire aussi

Selon Gabriel Attal, il y a en revanche un "consensus" entre les parlementaires et l'exécutif, "s'agissant de la nécessité de 

renforcer le télétravail". Celui-ci pourrait prendre de l'ampleur après les fêtes, le gouvernement espérant étendre le travail à distance, là où c'est possible, pendant trois à quatre jours par semaine.


FS (avec AFP)

Tout
TF1 Info