Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Le "Monsieur vaccin" du gouvernement espère voir "tomber le masque à la fin de l’été"

Publié le 7 mai 2021 à 8h31
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

MESURE – Le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale a annoncé jeudi 6 mai que l’objectif était d’abandonner le port du masque à compter de la fin de l’été, donc d’ici au mois de septembre.

Jusqu’à quand devra-t-on sortir masqués ? C’est l’une des questions qui entoure le déconfinement et le retour progressif à la normale et à laquelle Alain Fisher a répondu jeudi 6 mai, dans un entretien accordé au Parisien. "L’objectif : tomber le masque à la fin de l’été !", a assuré le médecin pédiatre, nommé président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale par Emmanuel Macron. Le gouvernement mise donc sur un abandon du port du masque à l’extérieur d’ici à la fin de l’été, donc au mois de septembre prochain, ce qui sera "la dernière étape" d’un plan de déconfinement qui s’étale déjà sur deux mois. Ayant commencé le 3 mai avec la levée des 10 km, il doit s'achever par la fin du couvre-feu le 30 juin. 

"Pour sortir de cette épidémie, le système repose sur deux pieds : celui de la vaccination et celui des mesures physiques et de distanciation. Toutes les études démontrent que si on fait l’un sans l’autre, on ne s’en sort pas. Si tout le monde y met du sien ; des politiques aux professionnels de santé à la population, on devrait y parvenir", a poursuivi Alain Fisher auprès des lecteurs du journal, allant ainsi plus loin que les récentes déclarations du ministre de la Santé. 

Mardi 4 mai, Olivier Véran avait indiqué au micro d’Europe 1 ne pas pouvoir "donner de date aujourd’hui" pour la fin du port du masque tout en espérant qu’elle se fasse "cet été". Le même jour, le département des Alpes-Maritimes, où l’épidémie régresse, a assoupli les règles du port du masque en extérieur en ne le rendant plus obligatoire sur la plage, le long du littoral et dans les espaces verts.

Lire aussi

À l’étranger, le masque est là aussi peu à peu abandonné à mesure que la vaccination avance. Comme aux États-Unis, où il n’est plus exigé dehors pour les personnes étant vaccinées contre le Covid-19 depuis que l’objectif des 100 millions de protégés a été rempli le 28 avril.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info