Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Avec des voyants au rouge, la Mayenne, un département désormais sous surveillance

La rédaction de LCI
Publié le 16 juillet 2020 à 12h50, mis à jour le 16 juillet 2020 à 16h31
JT Perso

Source : TF1 Info

FOYERS – Le département de la Mayenne a relevé son seuil de vigilance à celui d'alerte après que les trois indicateurs épidémiologiques montrent une circulation du virus plus importante depuis plusieurs jours.

En Mayenne, la situation sanitaire préoccupe vivement les autorités, qui ont par conséquent relevé le niveau d’alerte. Abritant sept clusters, ce département des Pays de la Loire est désormais "en situation de vulnérabilité élevée". Lors d'une conférence de presse donnée à Laval ce jeudi 16 juillet, les autorités ont fait le point sur les nouvelles mesures prises "pour casser les chaines de transmission interpersonnelles", selon les mots du préfet de Mayenne Jean-Francis Treffel. 

Lire aussi

Des cas "plus rattachés à des clusters"

C’est à partir de la surveillance des indicateurs épidémiologiques que l’Agence régionale de santé (ARS) et la préfecture ont été conduites à élargir le dépistage au-delà des clusters identifiés et à imposer le port du masque dans les établissements publics clos de six communes. "Depuis trois jours, nous avons réalisé 3.700 prélèvements, c’est considérable", a détaillé le préfet. 

En effet, les autorités ont constaté une diffusion de l’épidémie parmi la population après avoir observé "qu’un certain nombre de cas n’était plus rattaché à des clusters", a avancé le docteur Pierre Blaise, directeur du projet régional de Santé de l’ARS. Concrètement, le virus circule plus qu’avant dans le département et n’est pas simplement cantonné aux foyers identifiés. 

Nombre de personnes testées positives par jour en Mayenne vs en France (situation au 11 juillet) - Santé Publique France / Géodes

Aujourd’hui, les trois indicateurs dont disposent les autorités sont au-dessus des seuils établis : il s’agit des taux d’incidence, de positivité et de reproduction. "Pour le moment, les chiffres nous confirment les situations que nous avons anticipées", a assuré le médecin. D’abord, le taux d’incidence, qui représente le nombre de nouveaux cas positifs détectés ces sept derniers jours, est aujourd’hui évalué dans le département à 50,7 pour 100 000 habitants. 

Ensuite, le taux de positivité "est au-dessus de 5 depuis quelques jours", a précisé Jean-Jacques Coiplet, le directeur de l’ARS. En comparaison, il était de 4,1 % lundi 12 juillet. Ce taux est estimé à 1,9 % au niveau régional, selon les chiffres de Santé Publique France du 9 juillet et à 1,1 % à l’échelle du pays, selon les données du 15 juillet. Enfin, le taux de reproduction (R0) est de 1,52 dans les Pays de la Loire. En pratique, ce R effectif signifie qu’une personne positive au Covid-19 contamine une personne et demi avec qui elle est en contact.

Si la Mayenne fait l’objet d’une surveillance accrue, la situation dans les hôpitaux semble être sous contrôle. "On ne constate pas de saturation ou de dépassement" de la capacité des services d’urgence et de réanimation, a rassuré le directeur de l'ARS. "Nous ne sommes pas dans une situation de tension." 


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info