Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Covid-19 : Olivier Véran appelle les Français à se faire tester avant le week-end de l'Ascension

Maxence GEVIN
Publié le 10 mai 2021 à 9h33, mis à jour le 10 mai 2021 à 17h43
JT Perso

Source : TF1 Info

DÉPISTAGE - Invité de LCI ce lundi, le ministre de la Santé a appelé les Français à ne "pas hésiter à se faire tester" en prévision du "long week-end de quatre jours" qui se profile.

Ne pas faiblir. Alors que le nombre de malades dans les services de soins critiques vient de repasser sous le seuil des 5000, Olivier Véran s'est satisfait lundi d'une épidémie qui "poursuit sa décroissance" en France. Pour autant, le ministre de la Santé prévient que le virus "circule encore à un niveau élevé", d'où la nécessité pour les Français de ne pas se relâcher dans l'application des mesures barrières. 

"Notre stratégie est d’abord d’informer les Français, ils le savent depuis 15 mois, sur la nécessité de faire gaffe pour soi et pour les autres", souligne-t-il sur LCI. À ce titre, il "les appelle, alors qu’il va y avoir un long week-end de quatre jours, à ne pas hésiter à se faire tester en pharmacie, en laboratoire, via des autotests ou tests PCR". "On va déployer des centaines de milliers de tests et autotests dans les jours à venir pour ceux qui le souhaitent", précise-t-il.

Toujours propice aux rassemblements familiaux, le pont de l'Ascension pourrait être un "week-end charnière", selon Olivier Véran. "On a envie de se retrouver, de voir ses parents, de changer de département et profiter de la période", argue le ministre. "C'est une période importante, on ne va pas la compromettre en faisant n'importe quoi. Mais je suis convaincu que les Français ont les clés de lecture et de compréhension et seront responsables", conclut-il. 

Lire aussi

Depuis plusieurs jours, la situation sanitaire s'améliore dans l'Hexagone. Le nombre de malades du Covid-19 dans les services de soins critiques (réanimation, soins intensifs et surveillance continue) en France est repassé sous la barre symbolique des 5000 (4 971). Nombre de décès, taux de positivité et taux d'incidence : tous les autres indicateurs reculent dernièrement, faisant espérer une sortie de crise d'ici à l'été. Un optimisme d'autant plus de mise que la campagne de vaccination continue de s'accélérer (17.692.900 premières doses injectées, 8.198.987 secondes doses). 


Maxence GEVIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info