L'info passée au crible

Séquelles du Covid, retard de la vaccination, variants... Nos 5 vérifications de la semaine sur l'épidémie

La rédaction de LCI
Publié le 1 mai 2021 à 14h59
JT Perso

Source : TF1 Info

FACT-CHECKING - Pour vous aider à démêler le vrai du faux, les Vérificateurs de TF1-LCI passent au crible les infos qui circulent, en particulier sur la pandémie. Retrouvez cinq vérifications qui ont marqué la semaine.

Il n'y a toujours pas de vaccin contre les infox : des affirmations inexactes ou trompeuses continuent de proliférer sur la Toile, notamment sur le Covid-19 et le traitement de la crise sanitaire. Pour vous aider à y voir plus clair, les Vérificateurs de TF1-LCI passent au crible tous les jours les infos qui se propagent sur les réseaux sociaux. Voici les vérifications marquantes à retenir cette semaine.

Vaccination des moins de 60 ans : la France à la traîne ?

Il faudra attendre le 15 juin pour que la vaccination soit ouverte en France à l'ensemble de la population adulte, le 15 mai pour les plus de 50 ans sans comorbidités. Nos voisins européens sont-ils allés plus vite ou ont-ils suivi une stratégie proche ? 

Réponse en détails et en chiffres en cliquant ici

Que sait-on des graves conséquences du Covid à long terme ?

Surmortalité, séquelles physiques ou psychologiques… Une étude américaine met en lumière des conséquences majeures à long terme chez des patients ayant été touchés par une forme grave de la maladie. Dans le cadre du partenariat des Vérificateurs avec l'Inserm, le Pr Jade Ghosn nous éclaire sur ces résultats.

L'articles est à lire ici 

Situation épidémique en Inde : gare aux messages relativistes

Victime d'une aggravation de l'épidémie, l'Inde fait la une des médias. Certains internautes critiquent toutefois le récit des événements, le jugeant "catastrophiste", et relativisent certains chiffres. En se basant toutefois sur des indicateurs peu pertinents.

Pour la suite de l'article, c'est par ici

La souche "historique" a-t-elle totalement disparu ?

Variants anglais, brésilien, sud-africain… De nouvelles mutations du coronavirus sont apparues et ont progressé sur le territoire au détriment de la souche "historique" d'abord identifiée en Chine. Mais pas au point de la faire disparaître en France.

 Cliquez ici pour lire l'article

Les variants sud-africain et brésilien régressent-ils vraiment ?

En déplacement à l'aéroport de Roissy, Jean Castex a défendu les mesures contre les variants sud-africain et brésilien, assurant que ces derniers avaient "tendance à régresser" sur le territoire français. Ce n'est pas ce que disent les chiffres que les Vérificateurs ont pu consulter. 

Le détail est à lire ici


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info