Covid-19 : la France face à la 7e vague

Crise des urgences, manque de personnel : "Il faut repenser notre système de santé", selon François Braun

Annick Berger
Publié le 20 juillet 2022 à 11h19
JT Perso

Source : L'Invité Politique

Le ministre de la Santé était l'invité de LCI mercredi matin.
Interrogé sur les difficultés et le manque personnel au sein des hôpitaux ou sur les déserts médicaux, il a estimé qu'il fallait aujourd'hui "repenser notre système de santé".

"On a un problème structurel sur notre système de santé". C'est le constat alarmant dressé, ce mercredi matin, par François Braun, invité sur LCI. Le ministre a estimé qu'une "rénovation de ce système de santé" était "indispensable". Un travail d'hercule qui ne lui fait "pas peur". "Il y a quelque chose qu'il faut bien comprendre. C'est que cette post-crise Covid est terrible pour les systèmes de santé de tous les pays. Pas uniquement la France (...) C'est-à-dire qu'on a un effondrement du système avec des professionnels qui quittent le métier". 

Et c'est là, selon le ministre, qu'il faut "repenser notre système de santé" qui est aujourd'hui "basé sur l'offre de soins, c'est-à-dire que c'est celui fait la meilleure offre qui va prendre des parts de marchés". Un terme employé dans certains hôpitaux qui "choque profondément" François Braun. Ce dernier appelle donc à mettre en place "un système de santé qui soit maintenant construit sur la réponse aux besoins de santé" avec une organisation entre les différents établissements médicaux qui se fasse de manière "complémentaire" et non plus "concurrentielle" ; ce qui n'est "pas du tout pareil", pour le médecin urgentiste.

"Je prendrai les décisions"

Le ministre a également estimé que le problème des urgences, souvent érigé en symbole de la crise traversée par le système de santé français, n'était que "la partie émergée de l'iceberg". "En dessous, vous avez toute la problématique de l'hôpital" qui "dysfonctionne de l'intérieur" alors que la médecine de ville doit déjà gérer des "cabinets qui sont pleins". "C'est un problème qui est global", estime ainsi François Braun qui prévient : "Il n'y a pas de solution miracle" face à cette crise. "C'est un panel de solutions et c'est la façon dont je veux construire la réponse" aux problèmes que traverse notre système de santé.

Également interrogé sur la possibilité de réintégrer les personnels soignants non-vaccinés contre le Covid-19 pour pallier les manques d'effectifs dans le secteur, le ministre a indiqué qu'il se plierait "à l'avis des scientifiques" tout en rappelant que la vaccination était "notre arme de protection massive contre le virus". 

Lire aussi

François Braun a confirmé "qu'un peu moins de 500" membres du personnel soignant avait refusé de se faire vacciner contre le Covid-19 avant d'affirmer que "faire croire que réintégrer ces soignants va régler le problème de l'hôpital, c'est totalement faux". Le responsable a enfin assuré qu'il prendrait ses responsabilités sur la question de la réintégration de ces personnels de santé. "Je pense que nos concitoyens n'ont pas besoin de l'avis d'un ministre, ils ont besoin qu'un ministre prenne des décisions, et je prendrai les décisions", a-t-il assuré sur LCI.


Annick Berger

Tout
TF1 Info