Covid-19 : la propagation fulgurante du variant Omicron

Covid-19 : des autotests périmés ont-ils été envoyés dans certaines écoles ?

Léa LUCAS
Publié le 27 janvier 2022 à 14h30, mis à jour le 27 janvier 2022 à 14h44
JT Perso

Source : TF1 Info

Des établissements scolaires de plusieurs régions affirment avoir reçu des kits d’auto-dépistage périmés ou sur le point de l’être.
Selon le ministère, ils proviendraient d’un stock de 54 millions d’unités commandées au printemps 2021.
Des autotests sont fournis gratuitement aux enseignants en pharmacie.

Un faux pas de plus ? Alors que la colère monte du côté des enseignants depuis plusieurs semaines, en raison d'un protocole sanitaire changeant et difficile à mettre en œuvre dans les écoles, ils reprochent désormais au gouvernement de leur envoyer des autotests dont la date de consommation s'apprête à expirer.  Autrement dit, périmés ou presque. 

Dix autotests gratuits par mois jusqu'en mars 2022

Le ministère a aussitôt reconnu, dans un communiqué, que ces livraisons provenaient d’un stock de 54 millions de kits commandées au printemps 2021, puis distribuées par l’Éducation nationale en avril et mai 2021, juste avant la fin de l’année scolaire. "Depuis le retour des vacances de Noël, il n’y a plus d’acheminement d’autotests vers les académies ou les établissements", a-t-il précisé. "Les autotests dont il est question ont donc très vraisemblablement été livrés aux académies au cours des opérations de 2021. Les dates de péremption de ces autotests étaient comprises entre janvier 2022 et avril 2023".

Une péremption qui pourrait entraîner des résultats erronés. La notice apposée sur les autotests indique en effet qu'une fois l'échéance passée, le test n’est plus viable. S'il n'est pas en mesure de se prononcer de manière ferme sur les autotests, François Blanchecotte, président du Syndicat des biologistes, est catégorique en ce qui concerne les tests antigéniques, dans Le Parisien. Pratiqués en laboratoires, ils fonctionnent - comme les autotests - sur la base d’un réactif, et "si (ce) réactif (est) périmé", il est alors "impossible de valider un résultat" positif ou négatif au Covid. 

Aussi, afin d'éviter tous résultats approximatifs et d'apaiser les tensions, le ministère de la Santé a annoncé ce jeudi que les professeurs pourraient, s'ils le souhaitent, disposer gratuitement de deux autotests chacun jusqu’au lundi 31 janvier. Puis de dix par mois au moins jusqu’en mars 2022, en allant en pharmacie, sur présentation d'une attestation professionnelle ainsi que d'une pièce d'identité : "Pour la suite de l’année scolaire, la distribution des autotests s’appuie sur le réseau des pharmacies (...). Chaque bénéficiaire se verra délivrer un lot d’autotests à hauteur de 10 autotests par mois", a-t-il détaillé. 

Pour rappel, depuis le 3 janvier 2022, les familles - dont les enfants sont toujours à l'école - ont également accès gratuitement à des autotests, si leur enfant a été identifié comme cas contact d'un camarade.


Léa LUCAS

Tout
TF1 Info