Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19 : deux fois moins de risques de réinfection pour les personnes vaccinées, selon une étude américaine

Publié le 7 août 2021 à 21h05
ILLUSTRATION

ILLUSTRATION

Source : Jane Barlow / POOL / AFP

VACCINATION - Selon une étude menée par les autorités sanitaires américaines, les personnes vaccinées ont deux fois moins de risques d'être réinfectées par le Covid-19.

Des nouvelles données montrant les bienfaits de la vaccination. Selon une étude publiée vendredi par les autorités sanitaires américaines, les personnes non vaccinées seraient deux fois plus susceptibles d'être réinfectées par le Covid-19 que celles entièrement vaccinées. L'étude s'est centrée sur 246 adultes du Kentucky ayant été infectés par le virus entre mai et juin après avoir été contaminés une première fois durant l'année 2020. 

Les cas de ces adultes ont été comparés à 492 autres personnes considérées comme "cas-témoins", au sexe, âge et date à laquelle elles ont été testées positifs différents. Les résultats de l'étude montrent que les personnes non-vaccinées avaient 2,34 fois plus de chances d'être réinfectées par rapport aux personnes complètement vaccinées avec les sérums des entreprises Pfizer, Moderna ou Johnson & Johnson.

Une étude menée avant l'émergence du variant Delta

En revanche, les chercheurs ont encore du mal à comprendre la durée exacte de l'immunité acquise après une infection et celle-ci pourrait être altérée par l'émergence de nouveaux variants, selon l'étude. De plus, l'une des limites de cette étude est néanmoins qu'elle a été menée avant l'apparition du variant Delta, qui est désormais la souche dominante du virus aux États-Unis.

Non vaccinés contre le Covid et hospitalisés : ils témoignentSource : JT 13h WE
Lire aussi

En tout cas, les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique des États-Unis, affirment que les conclusions de cette étude permettent d'observer que "toute personne éligible peut se faire 

vacciner contre le Covid-19, quel que soit son statut antérieur d'infection au SARS-CoV-2", le virus qui provoque le Covid-19. Une réponse à tous ceux refusant de se faire vacciner, usant de l'argument de l'immunité naturelle obtenue après avoir contracté le coronavirus. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info