Covid-19 : la France face à la 7e vague

Covid-19 : Elisabeth Borne demande à son tour aux Français de porter le masque "dans les lieux de promiscuité"

Idèr Nabili
Publié le 28 juin 2022 à 17h27
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Après la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon lundi, au tour de la cheffe du gouvernement Elisabeth Borne de serrer la vis face à la résurgence du Covid-19.
Dans un communiqué, elle appelle les Français à "porter un masque dans les lieux de promiscuité", en particulier "les transports en commun".

Les autorités de plus en plus insistantes pour le retour du port du masque. Face à la nouvelle hausse des cas de Covid-19, la Première ministre Elisabeth Borne a réuni ce mardi les préfets et directeurs généraux des agences régionales de santé, en compagnie du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et de la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon. La cheffe du gouvernement a souhaité "s'assurer de la mobilisation de l'ensemble des services de l'État", et leur a demandé d'amplifier certains messages de prévention.

Des mesures sans "caractère obligatoire"

Parmi eux, le port du masque. À l'instar de la ministre de la Santé lundi, Elisabeth Borne insiste sur la nécessité de "porter un masque dans les lieux de promiscuité, les espaces clos, et en particulier les transports en commun en période d'affluence", fait savoir Matignon. La cheffe du gouvernement appelle également les Français à "se laver fréquemment les mains", "aérer régulièrement les espaces clos" et "se tester dès les premiers symptômes et s'isoler immédiatement en cas de positivité".

Lire aussi

Précisant que ces mesures "n'ont pas de caractère obligatoire", Elisabeth Borne compte sur "la responsabilité de tous" face à cette nouvelle vague de l'épidémie. Elle en a profité pour confirmer qu'un "plan de mobilisation pour renforcer la vaccination" avait été engagé, notamment auprès des publics fragiles. "L'assurance maladie adressera dans les prochains jours des mails de sensibilisation aux personnes éligibles à la deuxième dose de rappel", assure la Première ministre.


Idèr Nabili

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info