Covid-19 : la France face à la 7e vague

Covid-19 : tous les indicateurs en hausse, à l'exception des décès

Idèr Nabili
Publié le 1 avril 2022 à 11h55
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'épidémie de Covid-19 continue de reprendre de l'ampleur dans le pays.
Selon le bilan hebdomadaire de Santé publique France, la quasi-totalité des indicateurs, y compris les nouvelles hospitalisations, sont en hausse.
Seuls les décès font, pour l'heure, exception.

Certains appellent cela un rebond, d'autres une sixième vague. Une chose est sûre : l'épidémie de Covid-19 reprend de l'ampleur dans le pays. D'après le bilan hebdomadaire de Santé publique France, le nombre de nouvelles contaminations poursuit sa hausse. Entre le 21 et le 27 mars, le taux d'incidence s'est élevé à 1337 cas pour 100.000 habitants, indique l'agence sanitaire, contre 940 une semaine plus tôt. Cet indicateur est même supérieur à 1000 dans toutes les régions de métropole.

"La circulation du virus s'est intensifiée sur l'ensemble du territoire", confirme Santé publique France, qui précise que les 10-19 ans et les 30-49 représentent les tranches d'âge les plus touchées par ce rebond épidémique. Le taux de reproduction du virus, à savoir le nombre de personnes que contamine en moyenne un malade, s'élève à 1,35. Pour rappel, il doit être inférieur à 1 pour que l'épidémie régresse.

Les soins critiques en hausse, pas la mortalité

Conséquence directe : les indicateurs à l'hôpital sont repartis à la hausse. La semaine dernière, les actes SOS Médecins pour suspicion de Covid-19 ont augmenté de 21%, et les passages aux urgences pour la même raison de 27%. Les nouvelles hospitalisations suivent un rythme plus modéré (+5% en une semaine), de même que les admissions en services de soins critiques (+2%).

Seuls les décès font, jusqu'ici, figure d'exception. À l'hôpital ou dans les établissements de santé, 622 personnes ont perdu la vie la semaine dernière des suites du Covid-19. C'est 10% de moins que la semaine précédente. Au total, plus de 142.000 décès ont été enregistrés dans le pays depuis le début de la pandémie, il y a un peu plus de deux ans.

Lire aussi

Malgré cette reprise épidémique, la campagne de vaccination marque le pas. À ce jour, plus de 54,2 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, et 39,5 millions ont réalisé leur rappel. Mais les centres semblent de plus en plus vides. D'après les données du ministère de la Santé, seuls quelques milliers d'injections sont réalisées quotidiennement.


Idèr Nabili

Tout
TF1 Info