Le pass sanitaire instauré en France

Elle avait acheté un faux certificat de vaccination : une femme de 57 ans meurt du Covid-19

AL avec AFP
Publié le 10 décembre 2021 à 22h57
JT Perso

Source : TF1 Info

INCOMPRÉHENSION - La patiente, sans antécédents médicaux, avait été admise à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches, dans les Hauts-de-Seine. Elle était munie d'un faux pass sanitaire, acheté à un médecin. Une enquête a été ouverte, sur fond d'usurpation d'identité d'un médecin niçois.

C'est un avertissement qu'a tenté de faire passer le chef du service réanimation de l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches, dans les Hauts-de-Seine. Sur RTL, Djillali Annane a raconté comment une femme de 57 ans était décédée du Covid-19 dans son établissement, alors qu'elle était munie d'un faux pass sanitaire.

Arrivée à l'hôpital sans antécédents médicaux, la patiente souffrait d'une forme grave de la maladie "qui a progressé rapidement vers une atteinte respiratoire sévère". Cependant, son faux certificat de vaccination a induit en erreur le personnel soignant qui l'a prise en charge.

En effet, si les médecins avaient su que la patiente n'était pas vaccinée contre le Covid-19, ils auraient pu "précocement lui administrer des anticorps neutralisants, dont on sait qu'ils sont efficaces pour réduire le risque de progression de la maladie", a assuré Djillali Annane.

Un faux certificat de vaccination "ne protège pas contre le virus et peut aiguiller faussement le médecin qui vous prend en charge", a-t-il souligné. Finalement, c'est le mari de la patiente qui a fini par avouer que sa femme n'était pas vaccinée. Lui-même l'était, mais il avait "eu du mal à convaincre son épouse" de se vacciner, a regretté le médecin.

Lire aussi

Enquête en cours à Nice

Ce cas de fausse vaccination ne serait pas un cas isolé. "On a au moins un autre patient sans aucun anti-corps, qui a une forme sévère et continue de dire avoir été vacciné", a souligné Djillali Annane. "Il est fondamental d'assumer jusqu'au bout lorsqu'on décide de ne pas se faire vacciner, parce que la connaissance par le médecin de cette information peut parfois changer la façon dont on prend en charge", a-t-il conclu.

Décès du Covid d'une femme faussement vaccinée : son mari témoigneSource : TF1 Info
JT Perso

Selon nos informations, le faux pass sanitaire de la patiente décédée aurait été réalisé après l'usurpation de la carte professionnelle d'identité au détriment d'un médecin intervenant dans un vaccinodrome de Nice. La municipalité, avertie dès fin septembre du fait que des personnes passées par ce vaccinodrome avaient déjà présenté de faux pass sanitaires, a déposé plainte le 15 octobre dernier. Une enquête est en cours pour déterminer l'origine de cette usurpation d'identité. 


AL avec AFP

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info