Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19, grippe : "C'est maintenant, avant les fêtes, qu'il faut vous faire vacciner", exhorte François Braun

M.L (avec AFP)
Publié le 9 décembre 2022 à 19h20
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Ce vendredi, le ministre de la Santé a à nouveau "appelé solennellement à un sursaut de la vaccination", à la fois contre la grippe et le Covid-19.
Les deux campagnes battent de l'aile : "les Français sont moins bien protégés cette année face au risque d'épidémie", a-t-il même alerté.

"À l'approche des fêtes de fin d'année, les épidémies hivernales sont particulièrement fortes", elles n'épargnent aucune classe d'âge et aucun territoire et mettent le système "à rude épreuve", a mis en garde vendredi le ministre de la Santé François Braun. Face à cette "situation sérieuse", qui voit les épidémies de Covid-19, de grippe et de bronchiolite se croiser, "j'en appelle solennellement à un sursaut de la vaccination" tant contre la grippe que contre le Covid-19, "pour protéger" en particulier les plus fragiles, a-t-il exhorté lors d'un point presse depuis son ministère. Le ministre a également demandé aux Français de "remettre le masque dans les transports en commun".

Seulement "2,8 millions de personnes sont vaccinées contre le Covid-19 depuis début octobre, c'est bien moins que nos voisins européens", a-t-il souligné, évoquant spécifiquement la campagne de rappel en cours. Du côté de la grippe, "9,9 millions de vaccins ont été vendus en officine" : la vaccination se situeun niveau plus bas par rapport à la campagne de l'année dernière de 5%, même si l'écart tend à se réduire de façon importante ces derniers jours", a aussi relevé le ministre. 

"Tout le monde peut se faire vacciner"

"Les Français sont moins bien protégés cette année face au risque d'épidémie, (...) Une majeure partie de nos compatriotes, les plus fragiles, sont donc exposés au virus", s'est-il inquiété. "C'est maintenant, avant les fêtes, qu'il faut vous faire vacciner", a donc insisté le ministre. Relevant que les soignants avaient été applaudis chaque jour par les Français lors de la première vague de Covid, il a lancé : "Ce soir, je vous demande de les aider, en vous vaccinant et en respectant les gestes barrières".

François Braun a rappelé au passage que "la vaccination contre la grippe et le Covid est ouverte à tous" et peut se faire en même temps, ne nécessitant "aucun délai" entre l'administration des deux sérums. "Je ne peux qu'encourager chacun à se faire vacciner à l'approche des fêtes", a-t-il lancé, soulignant que l'injection pour les plus de 60 ans "est plus que recommandée, elle est nécessaire", mais aussi pour les personnes "avec des facteurs de risques", "les femmes enceintes, les soignants et tous les aidants, tous ceux qui vivent et travaillent dans l'environnement des personnes fragiles".

Lire aussi

Dans la matinée, le ministre avait déjà martelé, sur BFM/RMC, que la vaccination avec un rappel anti-Covid était ouverte à tous. "Tout le monde peut se faire vacciner", a répété François Braun, jugeant ainsi "tout à fait normal" de se faire vacciner "si vous allez voir vos parents âgés pendant les fêtes". Il a aussi appelé "solennellement à la responsabilité" des directeurs d'Ehpad pour accélérer la vaccination contre le Covid-19 des résidents, dont un cinquième seulement sont vaccinés. En parallèle de la vaccination, le ministre a également appelé à "faire un effort avec les gestes barrières", qui "protègent et sauvent des vies"

"Alors que les fêtes vont conduire à de très importants brassages de population, il faut mettre votre masque dans les transports en commun, dans les trains. (...) Soyons solidaires", a-t-il exhorté, refusant toutefois d'y imposer pour l'heure le masque obligatoire, renvoyant à la responsabilité des usagers : "Je fais confiance aux Français", a-t-il lancé.


M.L (avec AFP)

Tout
TF1 Info