La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Covid-19 : Jean-Michel Blanquer confirme sur LCI la fin du masque à l'école dès le 14 mars

I.N
Publié le 4 mars 2022 à 10h46
JT Perso

Source : L'Invité Politique

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi sur TF1 la levée du port du masque, dans la quasi-totalité des lieux où il est encore exigé, dès le 14 mars.
Invité de LCI ce vendredi, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, confirme qu'élèves et professeurs pourront retirer les masques en classe à partir de cette date.

Les masques vont pouvoir rester dans les tiroirs. À compter du 14 mars, sauf exceptions comme les transports en commun, il ne sera plus imposé de se couvrir le nez et le visage, ainsi que l'a annoncé jeudi au 13H de TF1 le Premier ministre Jean Castex. Un allègement des mesures permis par des indicateurs sanitaires en nette baisse depuis plus d'un mois, tandis que les hospitalisations dues au Covid-19 ne cessent de diminuer.

Conséquence directe, les élèves vont, eux aussi, pouvoir souffler. "Le Premier ministre a annoncé une nouvelle norme en population générale", rappelle sur LCI le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer (voir vidéo en tête de cet article). "Comme depuis le début, nous avons une cohérence entre ce qu'il se passe en population générale et ce qu'il se passe à l'école, avec des adaptations. La suite logique, c'est que les enfants et adolescents, écoliers, collégiens et lycéens, ne porteront plus le masque à partir du lundi 14 mars en classe."

Les enseignants et tout le personnel des écoles, collèges et lycées sont également concernés. "C'est évidemment une bonne nouvelle", commente Jean-Michel Blanquer. "Cela fait longtemps que nous le souhaitions tous. Ce n'était pas possible jusqu'ici pour des raisons évidentes. Cela le devient."

Des discussions avec les organisations syndicales le 9 mars

Outre le port du masque, d'autres évolutions du protocole devraient voir le jour. "Nous aurons une instance de coordination avec les organisations syndicales et les autorités de santé le 9 mars", indique le ministre. "Nous pourrons atterrir sur des mesures qui s'appliqueront au 14 mars."

Sont évoqués des changements au niveau de la "vie à la cantine", des "activités sportives", mais aussi le brassage des élèves ou le nettoyage. "Les choses vont aller dans le sens de l'allègement, d'une vie quotidienne plus agréable pour tout le monde", assure Jean-Michel Blanquer. "Simplement, il faut voir où nous mettons le curseur."

Lire aussi

Car certaines règles persisteront. "C'est une étape supplémentaire, pas la dernière, il y aura encore des mesures d'encadrement", affirme le ministre de l'Éducation nationale. "Depuis le début, nous sommes sur une ligne de crête entre les préconisations des épidémiologistes et d'autres aspects de santé publique, par exemple l'aspect psychologique ou le sujet de l'activité sportive. [...] Nous essayons de faire les choses de la manière la plus progressive possible."


I.N

Tout
TF1 Info