Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Covid-19 : face aux protestations, la Chine met le cap sur la vaccination des personnes âgées

M.L (avec AFP)
Publié le 29 novembre 2022 à 10h43
JT Perso

Source : Le JT

Pékin a annoncé mardi vouloir mettre l'accent sur la vaccination des plus âgés, à partir de 60 ans.
Elle souhaite en particulier intensifier la campagne pour les plus de 80 ans, dont seuls 65,8% sont pleinement vaccinés.
Le pays n'a toutefois pas approuvé les vaccins à ARN messager, réputés plus efficaces.

Secouée par des mouvements de protestation historiques le week-end passé, la Chine continue de maintenir une intransigeante politique de zéro Covid, à raison de confinements à répétition, quarantaines à l'arrivée de l'étranger et campagnes massives de dépistage quasi quotidiennes pour la population. Mais elle semble en parallèle souhaiter augmenter sa couverture vaccinale : Pékin a annoncé mardi qu'elle allait accélérer la campagne de vaccination des personnes âgées contre le Covid-19. 

La Commission nationale de la santé chinoise s'est engagée, dans un avis publié sur son site, à "accélérer la hausse du taux de vaccination des personnes âgées de plus de 80 ans et à continuer d'augmenter le taux de vaccination des personnes âgées de 60 à 79 ans", mais aussi plus largement à "protéger la vie et la santé de la population", a-t-elle précisé. À cet effet, "un groupe spécial de travail sera mis en place (...) pour la vaccination des personnes âgées contre le Covid".

Le taux de vaccination, un argument de la stratégie zéro Covid

Seuls 65,8% des habitants de plus de 80 ans sont pleinement vaccinés, ont indiqué des responsables de la NHC lors d'une conférence de presse mardi. "Le taux de vaccination des personnes âgées de 60 ans et plus pour la première dose du vaccin a dépassé 90%", mais la vaccination doit être encore renforcée et l'accent doit être porté sur les plus âgés, en particulier ceux de 80 ans et plus, a précisé la commission dans son avis. 

La Chine n'a toujours pas approuvé les vaccins à ARN, réputés plus efficaces. En septembre dernier, les autorités ont approuvé un vaccin anti-Covid inhalable, administré par voie nasale via un pulvérisateur, et développé par le fabricant chinois CanSino Biologics. Mais il est seulement utilisable comme dose de rappel d'urgence, pour ceux déjà vaccinés. 

Lire aussi

Le taux de vaccination dans le pays, particulièrement chez les plus âgés, est l'un des arguments régulièrement mis en avant par le gouvernement chinois pour justifier sa stricte politique sanitaire zéro Covid, sujette à de fortes contestations. La Chine a enregistré 38.421 nouveaux cas locaux mardi, proche du record depuis le début de la pandémie, atteint ce week-end. Mais l'immense majorité des cas sont asymptomatiques et leur nombre reste infime par rapport à la population chinoise, qui culmine à 1,4 milliard d'habitants.


M.L (avec AFP)

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info