La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Covid-19 : la DGS recommande de prioriser les tests de dépistage

E.Ro
Publié le 8 janvier 2022 à 10h17, mis à jour le 8 janvier 2022 à 13h00
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

ADAPTATION - Face à la saturation, la Direction générale de la santé demande aux professionnels de santé de tester en priorité les personnes symptomatiques et contacts à risque, celles qui disposent d'une prescription médicale ou encore celles qui ont déjà effectué un autotest dont le résultat est positif. Une directive pas si évidente à mettre en œuvre.

9,5 millions. C'est le nombre de tests de dépistage du Covid-19 réalisés entre le 31 décembre et le 6 janvier. Un niveau record qui s'explique par le protocole appliqué dans les écoles et la rapide propagation du variant Omicron qui conduisent à "une forte mise en tension du système de dépistage", prévient la Direction générale de la santé dans un communiqué publié vendredi. 

Les autorités sanitaires dessinent les contours d'une adaptation du dispositif de dépistage pour "éviter toute situation de saturation", en s'appuyant sur un système de priorisation de l'accès aux tests à certains cas. "Il convient que les personnes considérées comme devant prioritairement bénéficier d’un test diagnostic soient prises en charge rapidement", écrit la DGS. 

Les personnes symptomatiques prioritaires

Dans le détail, elle a demandé aux professionnels de santé de dépister en priorité les personnes symptomatiques et contacts à risque, celles qui disposent d'une prescription médicale ou qui ont déjà effectué un autotest dont le résultat est positif. Les personnes devant réaliser obligatoirement un test dans le cadre de l'application des règles aux frontières sont aussi prioritaires. Celles qui ont besoin d'un test négatif pour se rendre à l'étranger le sont aussi dans "la mesure du possible", a précisé le communiqué. 

À l'inverse, "les autres situations doivent être considérées comme non prioritaires", poursuit la DGS, qui évoque notamment "la réalisation de test de 'confort' visant à obtenir une preuve dans le passe sanitaire". 

La DGS recommande enfin aux personnels de santé d'orienter les personnes vaccinées asymptomatiques vers les autotests. 

Des recommandations qui pourraient être particulièrement difficiles à mettre en œuvre, comme en témoignait ce responsable d'un centre de test parisien, samedi matin. 

Prioriser les tests, mission impossible ?Source : TF1 Info
JT Perso

Pour ce dernier, l'intention est bonne, mais il semble quasi impossible de filtrer, dans les files d'attentes, les différents profils de personnes venant se faire tester. 


E.Ro

Tout
TF1 Info