Le pass sanitaire instauré en France

Covid-19 : le pass sanitaire européen pourrait être prolongé jusqu'en juin 2023

I.N
Publié le 3 février 2022 à 16h16
Covid-19 : le pass sanitaire européen pourrait être prolongé jusqu'en juin 2023

Source : JOEL SAGET / AFP

Le pass sanitaire européen pourrait être prolongé d'une année supplémentaire, jusqu'en juin 2023.
Celui-ci permet aux voyageurs de se déplacer entre les pays qui l'imposent.
Sa mise en place est actuellement prévue jusqu'au 30 juin 2022.

Les Européens vont-ils devoir s'habituer à voyager munis du pass sanitaire encore de longs mois ? Dans un communiqué publié ce jeudi 3 février, la Commission européenne propose de prolonger d'un an le sésame à l'échelle du continent. Actuellement, le texte en vigueur court jusqu'au 30 juin 2022. La Commission envisage de le garder en place jusqu'en juin 2023.

Elle justifie sa décision par la longueur des procédures. "La Commission adopte la proposition aujourd'hui pour que le Parlement européen et le Conseil puissent conclure la procédure législative à temps, avant l'expiration du règlement actuel", écrit-elle.

L'arrivée de nouveaux variants en cause

Selon la Commission, les très nombreux cas de Covid-19 en Europe, même s'ils sont en baisse, font peser un risque pour l'avenir. "À ce stade, il est impossible de déterminer l'incidence d'une augmentation possible des infections au second semestre 2022", assure-t-elle, pointant aussi la crainte de l'apparition de nouveaux variants, potentiellement plus contagieux ou résistants à l'immunité.

En revanche, la Commission entend modifier le règlement du pass sanitaire. Certains tests antigéniques seront désormais intégrés, tandis que les Européens participant à des essais cliniques de vaccins contre le Covid-19 en bénéficieront également.

Lire aussi

Le pass sanitaire de l'Union européenne permet aux voyageurs des États membres de circuler entre les territoires qui imposent cette mesure. En revanche, l'UE "ne prescrit ni n'interdit l'utilisation nationale" du pass sanitaire, pour aller dans des restaurants ou accéder aux grands événements par exemple, qui reste du ressort des États membres. Cette mesure ne signifie donc pas qu'il faudra présenter votre QR code pour accéder à ces lieux jusqu'en juin 2023.


I.N

Tout
TF1 Info