Le pass vaccinal, plus qu'un mauvais souvenir ?

Covid : le pass vaccinal en vigueur lundi, ce qu'il faut savoir

LC.
Publié le 20 janvier 2022 à 20h10, mis à jour le 20 janvier 2022 à 20h17
JT Perso

Source : Sujet JT LCI

ALLOCUTION - Dès lundi prochain, le pass vaccinal sera obligatoire pour toutes les personnes d'au moins 16 ans, a annoncé le Premier ministre ce jeudi. Le dispositif doit cependant être encore accordé par le Conseil constitutionnel ce vendredi.

Le pass vaccinal, succédant au pass sanitaire, entrera en vigueur à partir de lundi 24 janvier "sous réserve de la décision du Conseil constitutionnel" vendredi, a annoncé ce jeudi le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse. Après deux allers-retours entre l’Assemblée nationale et le Sénat et des débats parfois houleux, le projet de loi avait été approuvé, dimanche dernier, en lecture définitive par les députés, renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire.

Les 12-15 ans restent soumis au pass sanitaire

Ainsi, dès lundi, toutes les personnes d'au moins 16 ans devront justifier d'un schéma vaccinal complet ou posséder un certificat de rétablissement du Covid-19 de moins de six mois pour obtenir ce nouveau pass. Il sera alors obligatoire pour accéder aux activités de loisirs, aux restaurants et bars, aux foires, séminaires et salons professionnels et aux transports publics interrégionaux (avion, train, bus). Un test négatif, qu’il soit antigénique ou PCR, ne suffira plus pour activer le dispositif. 

Quid des moins de 16 ans ? Il ne leur sera pas utile, a assuré le chef du gouvernement. Pour les 12-15 ans cependant, le pass sanitaire continuera d'être exigé pour entrer dans les lieux cités ci-dessus. Pour toutes entrées dans les Ehpad, dans les hôpitaux ainsi que dans les établissements médico-sociaux, là encore la règle reste la même : seul un test PCR ou antigénique négatif sera demandé.

Des conditions pour les primo-vaccinés

Pour les personnes qui se feront vacciner pour la première fois dans les prochains jours, ce pass pourra être valide à deux conditions. La première, ils devront garantir qu’ils iront bien recevoir leur seconde dose dans le mois. Enfin, ils devront présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24 heures pour entrer dans un bar ou au cinéma.

Pour les autres, à partir du 15  février, il faudra effectuer une dose de rappel quatre mois après avoir reçu la deuxième dose de vaccin, et non plus sept mois comme actuellement, pour que le pass reste valable.

L'instauration du pass vaccinal, qui permet de "lever la plupart des restrictions prises" selon Jean Castex, reste toute de même suspendue à une décision vendredi du Conseil constitutionnel, saisi par des députés et sénateurs de l'opposition.


LC.

Tout
TF1 Info