ENTREPRISE - Un projet de loi prévoit que les employeurs allemands seront contraints d'offrir à leurs employés la possibilité de travailler depuis le domicile en l'absence d'une "raison professionnelle impérieuse" de venir au bureau.

L'Allemagne fait face à une nouvelle vague de contaminations liées au Covid-19. Pour l'enrayer, un retour massif au télétravail est prévu dans un projet de loi consulté par l'AFP, dimanche 14 novembre. Les employeurs allemands seraient notamment contraints d'offrir la possibilité à leurs salariés de travailler depuis leur domicile en l'absence d'une "raison professionnelle impérieuse" de venir au bureau.

Un test négatif ou un certificat de vaccination demandés en entreprise

Cette mesure marquerait un retour en arrière en Allemagne. Préconisé lors de la précédente vague épidémique, le recours massif au télétravail avait été levé au début du mois de juillet. Par ailleurs, une personne se rendant sur son lieu de travail sera invitée à disposer d'une preuve de sa vaccination ou d'un test de dépistage négatif. Le gouvernement envisage également de limiter l'accès à certains événements aux personnes vaccinées ou à celles qui ont guéri de la maladie et peuvent présenter un test négatif, selon les médias allemands.

Ce projet de loi est attendu au Bundestag, la chambre basse du parlement, jeudi. S'il est approuvé, il devrait être ensuite être signé par la chambre haute dès le lendemain. Il faut dire que la situation sanitaire en Allemagne est très préoccupante. Avec 289 cas pour 100.000 personnes, le taux d'infection a atteint dimanche un nouveau record dans le pays le plus peuplé d'Europe, selon l'agence sanitaire Robert Koch Institute (RKI). 


J.V

Tout
TF1 Info