Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19 : le vaccin Pfizer bientôt chez les enfants ? Le régulateur européen démarre son évaluation

I.N.
Publié le 3 mai 2021 à 16h27
JT Perso

Source : JT 20h WE

VACCINATION - Les enfants âgés de 12 à 15 ans pourraient bientôt être autorisés à recevoir le vaccin contre le Covid-19. Le régulateur européen a entamé ce lundi une évaluation du produit développé par Pfizer pour cette tranche d'âge.

Le vaccin développé par Pfizer et BioNTech contre le Covid-19 sera-t-il bientôt administré chez les enfants ? La procédure progresse. Ce lundi, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé avoir entamé l'évaluation de son utilisation chez les 12-15 ans, après des demandes d'autorisation déposées par les deux entreprises pour cette tranche d'âge au sein de l'UE et aux États-Unis.

"Le comité des médicaments à usage humain de l'EMA va procéder à une évaluation accélérée des données soumises par la société qui commercialise ce vaccin, y compris les résultats d'une vaste étude clinique en cours impliquant des adolescents à partir de 12 ans, afin de décider de recommander ou non l'extension de l'indication", indique l'Agence dans un communiqué.

Les résultats attendus en juin

Pour rappel, l'EMA avait autorisé ce vaccin à ARN messager pour toutes les personnes de plus de 16 ans, lors de son homologation en décembre 2020. Les résultats de cette nouvelle évaluation devraient être communiqués en juin, "à moins que des informations supplémentaires ne soient nécessaires", poursuit le régulateur européen.

Lire aussi

Premier vaccin autorisé au sein de l'Union européenne, le produit de Pfizer et BioNTech a déjà été administré plus de 16 millions de fois en France, selon les dernières données du gouvernement datées du 2 mai, dont plus de 10,5 millions de premières injections. Les plus de 50 ans (sans comorbidités) devraient y avoir accès à compter du 15 mai.

Le vaccin Moderna, qualifié de "frère jumeau" de Pfizer par le ministère de la Santé, pourrait lui aussi être injecté chez les enfants à l'avenir. En mars, la société de biotechnologie américaine avait lancé un essai clinique sur plusieurs milliers d'enfants âgés de 6 mois à 11 ans, outre-Atlantique. Une ouverture de la cible vaccinale serait d'ailleurs la bienvenue, alors que l'Institut Pasteur estime que neuf adultes sur dix devront être vaccinés pour atteindre l'immunité collective, en l'absence de vaccination des enfants.


I.N.

Tout
TF1 Info