Covid-19 : la propagation fulgurante du variant Omicron

Covid-19 : le variant Omicron suspecté dans 89% des contaminations en France

Idèr Nabili
Publié le 14 janvier 2022 à 16h16
JT Perso

Source : TF1 Info

CRISE SANITAIRE - D'après Santé publique France, 89% des prélèvements réalisés lors de la première semaine de janvier correspondent au variant Omicron, qui remplace très largement Delta.

Cette fois, le variant Omicron a bel et bien pris le dessus. Détectée initialement en Afrique australe, cette mutation s'est propagée en quelques semaines aux quatre coins du monde, prenant peu à peu les devants sur le variant Delta, jusqu'ici majoritaire. Au point de l'écraser complètement. Selon le dernier bulletin de Santé publique France, en date du 13 janvier, 89% des tests positifs enregistrés lors de la première semaine de 2022 pourraient correspondre à Omicron.

95% des cas en Île-de-France provoqués par Omicron

Pour arriver à cette conclusion, les laboratoires réalisent un criblage des tests PCR positifs. S'ils ne contiennent ni la mutation E484K (Beta) ni la mutation L452R (Delta), alors le variant Omicron, qui touche aussi les triples vaccinés, est suspecté. Près de neuf cas positifs sur dix sont dans cette situation, selon l'agence sanitaire.

Une progression fulgurante pour Omicron, qui représentait 75% des contaminations lors du dernier bulletin de Santé publique France, publié la semaine dernière, et était devenu majoritaire dans le pays le 31 décembre 2021.

Lire aussi

Toutes les régions de métropole sont touchées par son émergence, notamment l'Île-de-France, où cette souche représente 95% des cas. La Martinique (84%), la Guyane (88%) et Mayotte (99%) ne sont pas en reste. Ces indicateurs "illustrent la poursuite du remplacement rapide de Delta par Omicron sur l'ensemble du territoire national", indique Santé publique France.


Idèr Nabili

Tout
TF1 Info