Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Covid-19 : les touristes étrangers venant sur le sol français devront payer leur test dès le 7 juillet

La rédaction de LCI
Publié le 1 juillet 2021 à 0h11, mis à jour le 1 juillet 2021 à 6h13
Covid-19 : les touristes étrangers venant sur le sol français devront payer leur test dès le 7 juillet

Source : iStock

MESURES SANITAIRES - Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a affirmé que les tests de détection du Covid-19 deviendront "payants dès le 7 juillet pour les touristes étrangers" venant en France.

Contrairement à ses voisins, la France a fait le choix de garder ses tests de détection du Covid-19 gratuits depuis la mise en place de la campagne l'été dernier. Dans un entretien aux Échos ce mercredi 30 juin, le porte-parole du gouvernement a finalement présenté des exceptions à cette politique.

À partir du 7 juillet, ces tests deviendront payants pour "les touristes étrangers" venant en France. Ils seront facturés "à hauteur de 49 euros pour les PCR et 29 euros pour les antigéniques", a ajouté Gabriel Attal. "C'est une question de réciprocité sachant que ces tests sont payants dans la plupart des pays pour les Français qui voyagent", a-t-il expliqué, rappelant également que les touristes étaient également soumis sur le territoire au pass sanitaire.

Des tests "de confort" qui pourraient devenir payants à la rentrée

Évoquant à nouveau le non-remboursement des tests PCR "de confort", Gabriel Attal a également répété que la question "va évidemment se poser pour la rentrée".

Durant cet entretien, Gabriel Attal a aussi abordé la question de la vaccination des soignants. "Nous avons fait jusqu'à maintenant le choix de la conviction plutôt que de la coercition, mais cela pourrait évoluer" car "on ne peut accepter aucune prise de risque pour les résidents des Ehpad liée à des soignants non vaccinés", a-t-il affirmé.

Jean Castex a annoncé de son côté ce mercredi qu'il allait lancer "dans les jours qui viennent" une consultation avec les associations d'élus locaux et les présidents de groupes parlementaires autour d'une éventuelle vaccination obligatoire des soignants.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info