Destiné en priorité aux soignants en France, le masque FFP2 se généralise-t-il chez nos voisins ?

Publié le 3 janvier 2022 à 19h00
Dans certains pays européen, certains lieux deviennent accessibles uniquement pour les personnes équipées de masques FFP2.
Dans certains pays européen, certains lieux deviennent accessibles uniquement pour les personnes équipées de masques FFP2. - Source : CHRISTOF STACHE / AFP

PROTECTION - Il n'est pour l'heure pas envisagé de rendre obligatoire les masques FFP2, plus efficaces et filtrant que ceux dits "chirurgicaux". Si Jean-Michel Blanquer rappelle qu'ils sont surtout destinés aux soignants, on les voit se généraliser ailleurs en Europe.

Devenu un accessoire presque banal depuis plus d'un an, le masque doit-il évoluer ? Face à un variant Omicron plus contagieux, l'efficacité des masques chirurgicaux est ainsi discutée. Son remplacement, au profit de FFP2 aux plus grandes capacités de filtration, pourrait ainsi être envisagé, en particulier pour les salariés les plus exposés. Faut-il notamment fournir ces masques aux professeurs ? Jean-Michel Blanquer, interrogé dans le colonnes du Parisien, ne s'y montre pas favorable.

Selon le ministre de l'Éducation nationale, "il est très difficile de faire cours avec un masque FFP2". Outre la potentielle gêne qui serait occasionnée, il évoque le fait que ce modèle soit "réservé au monde soignant", en première ligne face au virus. Une position qui reste similaire à celle de nombreux pays en Europe, même si l'on observe que le FFP2 devient progressivement obligatoire chez plusieurs de nos voisins au sein de l'UE, en lieu et place des masques chirurgicaux. 

L'Allemagne et l'Autriche imposent le FFP2

Offrant une meilleure couverture, plus épais et d'une forme permettant de réduire les flux d'air, les masques FFP2 permettent d'augmenter la protection de celles et ceux qui le portent. Le chiffre 2 correspond, rappelons-le, au degré de filtration. Avec les FFP1, les aérosols sont filtrés à au moins 80%, quand les FFP2 sont à 94%. Les plus efficaces, les FFP3, filtrent enfin à 99%. Une amélioration des performances qui s'accompagne logiquement d'une difficulté plus importante à respirer, les flux d'air se voyant limités.

Jusqu'à présent en France, le type de masque à porter dans les lieux où il est imposé reste libre. Si le FFP2 est bien sûr autorité, il n'est pas imposé. Le masque chirurgical est aujourd'hui le plus plébiscité, d'autant que les volumes de production massifs ont permis d'en faire chuter les prix. Certains Français, quant à eux, restent fidèles aux masques en tissu, bien que ces derniers soient désormais moins portés qu'au début de la crise sanitaire. 

Ailleurs en Europe, le FFP2 gagne en popularité. Sa capacité de filtration est plébiscitée, si bien que pour faire face à l'arrivée d'Omicron, plusieurs états membres de l'UE le généralisent. En Italie, le ministre de la Santé a annoncé qu'ils allaient sous peu devoir remplacer les masques chirurgicaux, devenant obligatoires pour se rendre au cinéma, au théâtre, aux événements sportifs ou dans les transports publics  (bus, cars, avions ou encore navires). En Lettonie aussi, les autorités souhaitent que la population opte pour les FFP2, tandis que de nouvelles mesures sanitaires sont à l'étude pour lutter contre l'épidémie.

Ces pays emboitent le pas de l'Autriche, où il n'est désormais plus possible de se contenter d'un simple masque chirurgical. Une mesure valable dans les transports en commun, les commerces, en entreprise ainsi que dans les pharmacies. Outre-Rhin, la région du Bade-Wurtemberg a elle aussi imposé le port du FFP2 dans les lieux clos tels que les commerces. Une mesure locale que d'autres "Länder" pourraient également adopter à l'avenir.

Notons enfin que la Grèce impose en ce début janvier le port du FFP2 ou de deux masques chirurgicaux portés l'un sur l'autre. Une mesure valable pour le personnel du secteur de la restauration, mais aussi pour quiconque souhaite se rendre au supermarché ou dans les transports en commun. On peut noter qu'en France, des responsables politiques réclament désormais que soient généralisés les FFP2. C'est par exemple le cas du député LR Eric Ciotti, le député LR, au motif qu'ils  "protègent plus".

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Thomas DESZPOT

Tout
TF1 Info