Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19 : payé par des antivax, il reçoit 10 injections du vaccin en une journée

LC
Publié le 11 décembre 2021 à 12h12, mis à jour le 11 décembre 2021 à 18h41
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

SURDOSAGE - En Nouvelle-Zélande, un homme a reçu dix doses de vaccin contre le Covid-19 en une seule journée, rapporte le "New Zeland Herald". Il semblerait qu’il ait été payé pour se faire vacciner à la place d’autres personnes.

En mai 2021, une Italienne avait reçu par erreur six doses de vaccin, mais voilà son record battu. En Nouvelle-Zélande, un homme fait l'objet, depuis vendredi 10 décembre, d'une enquête du ministère de la Santé après qu'il a reçu 10 injections contre le Covid-19 en une seule journée.

L'homme en question aurait été payé par plusieurs personnes qui cherchaient à falsifier leurs carnets de vaccination et passer outre les exigences sanitaires, d'après le média national New Zealand Herald Pour accomplir sa mission, l'habitant aurait alors visité plusieurs sites de vaccination et se serait fait passer pour ces dernières.

Au ministère de la Santé, on prend l'affaire très au sérieux. "Avoir un statut vaccinal inexact vous met non seulement en danger, mais aussi vos amis, votre famille et votre communauté, ainsi que les équipes de soins qui vous traitent maintenant et à l'avenir", pointe Astrid Koornneef, responsable des opérations de groupe pour le programme de vaccin et de vaccination contre le Covid-19. "Les médecins opèrent dans un environnement de haute confiance et comptent sur les gens pour agir de bonne foi pour partager des informations avec précision afin de les aider dans leur traitement", ajoute-t-elle.

Un comportement "incroyablement égoïste"

Que sait-on des risques médicaux d'un surdosage de vaccin contre le Covid-19 ?  Pour l'instant, aucune donnée n'existe à ce sujet mais "nous savons que des gens ont déjà reçu par erreur cinq doses entières dans un flacon au lieu d'être dilué à l'étranger et qu'il n'y a eu aucun problème à long terme", rassure la vaccinologue Helen Petousis-Harris au New Zealand Heraldavant de qualifier ce comportement d'"incroyablement égoïste".

Seuls risques, prévient-elle, c'est de multiplier les effets secondaires (fière, douleurs et maux de tête). Pour prévenir tout risque, Astrid Koornneef exhorte pour sa part "les personnes qui ont reçu plus de doses de vaccin que celles recommandées" à "demander des conseils cliniques dès que possible".

À ce jour, près de 80 % de la population néo-zélandaise a reçu au moins une dose de vaccin Covid-19, dont 94% de la population éligible. Le pays a adopté des restrictions strictes en matière de santé publique au début de la pandémie et a eu très peu de cas jusqu'à ce qu'une vague estivale soit provoquée par l'émergence du variant Delta.


LC

Tout
TF1 Info