Variant Delta : la France face à une quatrième vague

"Toutes les tranches d'âge sont concernées" : les hospitalisations multipliées par dix en un mois en Occitanie

Felicia Sideris
Publié le 1 août 2021 à 10h47, mis à jour le 1 août 2021 à 18h24
JT Perso

Source : TF1 Info

ALERTE - L'ARS en Occitanie a lancé samedi un "appel d'urgence à la population" pour ralentir l'épidémie de covid alors que les nouvelles hospitalisations se sont multipliées par plus de dix en moins d'un mois.

La quatrième vague est en train de déferler sur les hôpitaux. Inexorablement, la hausse des contaminations s'est accompagnée de nouvelles hospitalisations dues au Covid-19. C'est notamment le cas Occitanie, où elles sont devenues particulièrement alarmantes. Celles-ci se sont multipliées par plus de dix en moins d'un mois, a prévenu ce samedi 31 juillet l'Agence régionale de santé (ARS), qui lance un "appel d'urgence à la population" afin de "ralentir le rythme de l'épidémie".

Tous les voyants sont au rouge

Sur la carte, la région est colorée en rouge écarlate. Le taux d'incidence y atteint près de 420 cas pour 100.000 habitants, soit une hausse de 41% en une semaine. Ce chiffre, alarmant, représente "plus de huit fois le seuil d'alerte", a rappelé l'agence dans un communiqué le jour où un pharmacien a été pris pour cible par les opposants au pass sanitaire à Montpellier alors qu'il effectuait des tests de dépistage. Les départements les plus touchés sont l'Hérault et les Pyrénées-Orientales, où le taux d'incidence se situe autour de 600.

"Toutes les tranches d'âge sont concernées" - le taux d'incidence étant "sans précédent" pour les 20-30 ans - "avec un impact très important sur le système de santé", a alerté l'agence. De fait, ces contaminations pèsent désormais sur les établissements de santé. Les nouvelles hospitalisations sont passées de 30 fin juin à plus de 300 cette semaine, selon les chiffres de l'ARS. Les entrées en soins critiques et en réanimation ont également explosé, passant de moins de 10 à plus de 90 à la même période, précise le communiqué.

Lire aussi

"La part des patients Covid en réanimation dépasse désormais 21% alors que notre région, très touristique, connaît une très forte activité non-Covid en réanimation", a commenté l'ARS. L'Occitanie compte actuellement un peu plus de 1600 lits de réanimation et de soins critiques.


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info