Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Covid-19 : trois cas du variant indien détectés en Nouvelle-Aquitaine, deux autres dans les Bouches-du-Rhône

Mélanie Faure
Publié le 30 avril 2021 à 7h11, mis à jour le 30 avril 2021 à 11h11
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

CORONAVIRUS - Trois cas de variant indien ont pour l'heure été détectés en Nouvelle-Aquitaine, annonce ce vendredi l'Agence régionale de santé. Jeudi soir, le ministère de la Santé avait également fait état de deux autres cas dans les Bouches-du-Rhône, sans compter ceux identifiés en Guadeloupe.

Les autorités sanitaires se veulent pour l'instant rassurantes. Trois cas de variant indien du Covid-19  ont été détectés au total en Nouvelle-Aquitaine, un deuxième en Lot-et-Garonne et le troisième à Bordeaux, a annoncé vendredi l'Agence régionale de santé. Les trois patients "vont bien", aucun ne souffre de "forme grave, tout le monde est à la maison avec peu ou pas de symptômes" et la "propagation est maîtrisée", assure l'ARS.

Ces cas concernent des personnes qui s'étaient rendues en Inde, a précisé Benoît Elleboode, directeur régional, lors d'une conférence de pesse. Dans le Lot-et-Garonne, le mari de la femme qui avait voyagé en mars en Inde, et dont le cas avait été annoncé jeudi soir, a également été dépisté et détecté porteur du variant. À Bordeaux, le cas concerne également un homme qui revenait d'un voyage en Inde pour raison professionnelle.

Jeudi soir, le ministère de la Santé avait précisé que deux cas avaient été également détectés dans les Bouches-du-Rhône. Deux cas avaient été auparavant confirmés en Guadeloupe.

Identifié dans au moins 17 pays

Ce variant B.1.617, détecté pour la première fois en Inde, soupçonné d'être plus contagieux que les souches précédentes du coronavirus, est jugé en partie responsable d'une deuxième vague épidémique dévastatrice en Inde. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait annoncé mardi que cette mutation du virus avait été identifiée dans 17 pays, dont plusieurs en Europe.

D'après Santé publique France, ce variant ne représente cependant que 15% à 20% des cas recensés en Inde. Mais dans ce pays de 1,4 milliard d'habitants, tous les cas ne sont pas détectés. 

Lire aussi

En France, la souche responsable de l'écrasante majorité des contaminations est le variant d'origine britannique (82,7%), tandis que les variants dits sud-africain et brésilien représentent 5% des cas, selon les derniers résultats de criblage publiés jeudi par Santé publique France dans son point épidémiologique hebdomadaire.


Mélanie Faure

Tout
TF1 Info