L'info passée au crible
Verif'

Un "responsable australien" a-t-il admis "que les vaccinés meurent de myocardites" ?

Felicia Sideris
Publié le 17 avril 2022 à 12h21
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Vidéo à l'appui, des internautes affirment ce jeudi qu'un "responsable australien de la santé" a admis "que les vaccinés meurent de myocardites".
Il s'agit bien d'un extrait d'une conférence de presse à propos du Covid-19.
La personne qui parle sur la vidéo faisait référence aux myocardites liées à la maladie, et non au vaccin.

La voie balbutiante, il aurait reconnu le danger des vaccins. Dans une vidéo publiée ce jeudi 14 avril, un homme présenté comme un "responsable australien de la santé" évoque des cas de décès après une myocardite. Selon les internautes qui partagent l'extrait, ce responsable aurait admis "que les vaccinés" contre le Covid-19 "meurent de myocardite". Il s'agit d'une fausse information.

Des myocardites liées au Covid-19

Dans la séquence, l'homme explique en anglais être "inquiet quand il y a des décès à domicile". "On a vu des rapports de personnes qui développent une maladie courte suivie d'un décès soudain", bredouille-t-il, peu assuré, lors d'une conférence de presse. "Ça a été rapporté ailleurs en Australie, et à travers le monde où il y a des myocardites, que j'ai déjà mentionnées par le passé", poursuit-il, affirmant garder "un œil attentif dessus, particulièrement lorsqu'il y a des décès".

Seulement, contrairement à ce qu'écrit la légende de la vidéo, l'homme n'évoque à aucun moment dans sa prise de parole la question du "vaccin". Alors à quoi faisait-il référence ? 

Lire aussi

Pour en savoir plus, nous avons voulu retrouver la vidéo dans son intégralité. En commençant par identifier l'homme filmé. Une recherche facilitée par le pupitre derrière lequel il s'exprime, sur lequel apparaît l'emblème du Queensland. Sur le site du gouvernement, l'auteur des propos est présenté comme John Gerrard, le responsable santé de cet État australien. En recherchant à travers les différentes prises de parole des autorités sanitaires de cet État, nous avons identifié cet extrait comme provenant d'une conférence de presse qui s'est tenue le 14 janvier dernier.

Plus précisément, la prise de parole a eu lieu en deuxième partie de conférence, lors des questions des médias. John Gerrard répond alors à une journaliste qui l'interroge sur l'inquiétude des autorités "à propos des décès à domicile"... liés au Covid-19. Le responsable de la santé évoque donc les myocardites qui interviennent à domicile après la maladie. Et non pas après la vaccination.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info