Covid-19 : le défi de la vaccination

Variant Omicron : le vaccin Pfizer/BioNTech "efficace" après trois doses, mais une nouvelle formule est déjà en préparation

La rédaction de LCI
Publié le 8 décembre 2021 à 15h12
Variant Omicron : le vaccin Pfizer/BioNTech "efficace" après trois doses, mais une nouvelle formule est déjà en préparation

Source : Fred TANNEAU / AFP

VACCINATION - Dans un communiqué commun publié ce mercredi l'allemand BioNTech et l'américain Pfizer ont annoncé que leur vaccin était "toujours efficace" après "trois doses" contre le variant Omicron. Ils font toutefois savoir qu'un autre sérum adapté à ce variant est en cours de préparation.

Alors qu'un vaccin Pfizer/BioNTech adapté au variant Omicron est attendu "en mars", le géant américain de la pharmacie et la start-up allemande BioNTech ont annoncé ce mercredi que leur sérum était "toujours efficace" après "trois doses" contre le variant Omicron. Selon des études réalisées par les deux entreprises, il n'est en revanche "probablement pas suffisamment neutralisé après deux doses".

"Une troisième dose fournit un niveau d'anticorps neutralisants contre Omicron similaire à celui observé après deux doses" pour les autres variants, ont-ils indiqué.

"Bien que deux doses du vaccin puissent encore offrir une protection contre la maladie grave causée par la souche Omicron, il est clair, d'après ces données préliminaires, que la protection est améliorée avec une troisième dose de notre vaccin", a résumé Albert Bourla, président et directeur général de Pfizer, cité dans un communiqué.

Dans le cas où une adaptation serait nécessaire, Pfizer/BioNTech compte "poursuivre le développement d'un vaccin spécifique au variant Omicron" et espère "le rendre disponible d'ici mars".

Lire aussi

De son côté, l'Africa Health Research Institute (AHRI), un organisme sud-africain qui a patronné l'une des premières études sur la résistance du nouveau variant aux vaccins existants, a affirmé ce mercredi que le variant "Omicron échappe en partie à l'immunité conférée par le vaccin Pfizer". Ces travaux se sont intéressés à une douzaine de personnes préalablement vaccinées par le vaccin Pfizer/BioNTech et dont le niveau d'anticorps a été testé en laboratoire sur leurs prélèvements sanguins.

Cette étude ne permet cependant pas de conclure immédiatement à l'inefficacité du vaccin contre le variant, d'une part parce qu'elle n'a pas encore été relue de manière indépendante, d'autre part parce qu'elle ne se base que sur un faible échantillon de personnes. D'autres études seront nécessaires.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info