Des dindes potentiellement contaminées à la listeria rappelées dans toute la France

par V. F
Publié le 15 janvier 2024 à 16h56, mis à jour le 15 janvier 2024 à 17h04

Source : JT 20h Semaine

De très nombreuses dindes font l'objet d'un rappel à la consommation depuis ce samedi 13 janvier.
En cause, la présence de Listeria, agent responsable de la listériose.
Elle a été détectée dans plusieurs de ces volailles vendues dans une grande partie de la France.

Le site gouvernemental, Rappel Conso, lance à nouveau une alerte depuis ce samedi 13 janvier. Cette fois, cela concerne des dindes vendues sur tout le territoire. La Listéria, l’agent responsable de la listériose, une maladie qui peut être grave, surtout chez les personnes fragiles comme les femmes enceintes, a en effet été détectée dans plusieurs de ces volailles. Et la liste est particulièrement longue. 

Cela concerne les produits suivants : petite dinde, de la marque Maître Coq ; dinde prête à cuire, de la marque Le Gaulois ; dinde prête à cuire, sans marque ; dinde prête à cuire, de la marque Medina Halal ; dinde prête à cuire, de la marque Maître Volailler ; dinde prête à cuire, de la marque Halal Le Minaret ; dindonneau Pac Barq, de la marque Le Gaulois ; dinde prête à cuire, de la marque Colruyt ; dinde prête à cuire nue, de la marque Sélection du volailler ; dinde prête à cuire, de la marque Sélection du volailler ; dinde prête à cuire, de la marque Reghalal ; dinde prête à cuire, de la marque Authentic Halal ; dinde prête à cuire, de la marque Le Gaulois pro ; dinde prête à cuire nu, de la marque Le Gaulois pro ; dinde prête à cuire de la marque Volailles Remin Ramon ; dinde prête à cuire, de la marque Fine France.

Rendez-vous sur le site Rappel Conso pour retrouver tous les détails sur ces volailles. 

"Rapporter le produit au point de vente"

Des analyses sur toutes ces dindes ont montré que le critère d’alerte sur le germe listeria monocytogènes était dépassé. Plusieurs choses sont donc demandées aux consommateurs : ne plus en manger, "rapporter le produit au point de vente" ou bien le "détruire". Les acheteurs des produits mentionnés, dont pour certains la date limite de consommation est déjà passée, seront remboursés, et ce, jusqu'à fin janvier, selon Rappel Conso. 

La listériose est une maladie qui peut être grave et dont le délai d'incubation peut aller jusqu'à huit semaines, rappelle les autorités sanitaires, qui renvoient pour toute information complémentaire vers le point de vente. Ainsi, "les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, et des courbatures, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation", indiquent-elles. 

"Des formes graves avec des complications neurologiques et des atteintes maternelles ou fœtales chez la femme enceinte peuvent également parfois survenir. Les femmes enceintes ainsi que les personnes immunodéprimées et les personnes âgées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes", conclut Rappel Conso.


V. F

Tout
TF1 Info