E.Coli : une vague de contaminations sans précédent en France

E.coli dans des pizzas Buitoni : 50 contaminations confirmées, dont 48 enfants

Y.R.
Publié le 8 avril 2022 à 9h46
JT Perso

Source : JT 20h WE

De nouveaux cas de contaminations à la bactérie E.coli ont été recensés après la consommation de pizzas Buitoni.
Selon Santé publique France, 50 personnes ont été officiellement intoxiquées, dont 48 enfants.
Presque toutes les régions de l'Hexagone dénombrent des cas d'infection.

Intoxiqués après avoir mangé des pizzas surgelées Buitoni. Dans son dernier bilan, daté du mercredi 6 avril, Santé publique France confirme neuf nouveaux cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU), survenus suite à la consommation de pizzas de la gamme Fraîch'Up, rappelées car possiblement contaminées par la bactérie E.coli. "Au 06/04/2022, 50 cas confirmés ont été identifiés, dont 48 sont liés à des souches O26, et 2 à des souches O103. Pour 25 autres cas de SHU et d'infections à STEC notifiés à Santé publique France, les investigations sont en cours", indique l'agence nationale de santé publique.

"Les 48 enfants malades sont âgés de 1 à 17 ans, avec un âge médian de 7 ans", informe SpF dans son point de situation. Dans le détail, "20 (42%) sont de sexe féminin", "43 (90%) ont présenté un SHU", "5 (10%) une gastro-entérite à STEC". Deux d'entre eux sont décédés. Pour ce qui est des deux adultes contaminés, il s'agit de deux personnes âgées de plus de 90 ans. "L'un a présenté un SHU, l'autre une gastro-entérite à STEC", fait savoir l'agence sous tutelle du ministère de la Santé.

11 régions métropolitaines touchées

Ces intoxications concernent 11 des 13 régions de France métropolitaine : Hauts-de-France (11 cas), Nouvelle Aquitaine (8 cas), Pays de la Loire (7 cas), Bretagne (6 cas), Île-de-France (6 cas), Auvergne-Rhône-Alpes (3 cas), Bourgogne Franche-Comté (2 cas), Grand Est (2 cas), Occitanie (2 cas), Provence-Alpes-Côte d’Azur (2 cas) et Centre Val-de-Loire (1 cas). "Le nombre de cas de SHU en lien avec la consommation de ces pizzas semblent se stabiliser", précise toutefois Santé publique France.

Lire aussi

Depuis fin février, la France connaît une recrudescence de cas d'E.coli. Des analyses "ont confirmé un lien entre plusieurs cas et la consommation de pizzas surgelées de la gamme Fraîch'Up de la marque Buitoni contaminées par des bactéries Escherichia coli", a annoncé, le 30 mars, la Direction générale de la santé (DGS) dans un communiqué. Depuis, des contrôles, menés à l'usine Buitoni de Caudry, ont révélé "un niveau dégradé de la maîtrise de l'hygiène alimentaire"

Le 6 avril, le préfet du Nord, Georges-François Leclerc, a interdit la production de pizzas dans les locaux de la marque détenue par Nestlé. L'abrogation de l'arrêté et la reprise de la production "seront conditionnées à la mise en conformité de l'usine vis-à-vis de ses obligations en termes d'hygiène alimentaire", et "de contrôles et de maîtrise des risques microbiologiques".


Y.R.

Tout
TF1 Info